Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 17:39

Le 07 avril 2016, le Président de Communauté d'agglomération de Bar-le-Duc Sud Meuse présentait en séance publique le budget primitif 2016.

 

Ci-dessous mon intervention :

"En ce qui concerne l'attribution de 25 % vers les communes sur le produit des éoliennes, ça crée un précédent notamment pour cette année. Est-ce que cette attribution sera reconduite les années suivantes ? Nous n'avons pas la réponse sur ce point.

 

Sur le C.I.A.S, désolé de vous contredire, Monsieur le Président, mais je relève qu'il y a un arrêt de toutes les activités en direction des personnes âgées en dehors des établissements. II y a donc bien effectivement une baisse des services apportés à cette population et je regrette aussi que l'I.L.C.G. (Instance Locale de Coordination Gérontologique) ait été clôturée, mais dans la plus grande discrétion puisque le C.I.A.S. n'a pas été interpellé et n'a pas donné un avis sur cette fermeture.

 

Sur la baisse importante de l'accueil en crèche, ça a été évoqué au C.I.A.S. et ça figure aussi à un autre moment, donc on peut s'interroger sur le devenir de l'une des 2 crèches actuelles : soit Louise Marie qui a été ouverte en 2007, soit Elisa qui vient d'être totalement reprise en ce qui concerne les travaux. Je crois que dans les 2 années qui viennent, nous aurons sans doute à retravailler sur cette question. Faut-il toujours 2 crèches sur Bar-le-Duc ?

 

En ce qui concerne le nouvel E.H.P.A.D., vous avez évoqué le fonds de concours et je regrette qu'il ait été fait de cette façon. Par ailleurs, je remarquais que l'emprise foncière était à géométrie variable ; aujourd'hui on est sur une emprise foncière de 16.000m2 sur les 28.000 m2 et on se reportera à la page 49 de nos documents. Dans ce rapport d'aujourd'hui, on parle d'une emprise de 12.000 m2 ! alors 12.000 ? 16.000 ? Il est assez difficile de savoir ce qu'il en est et donc je confirme, d'autant que ces informations m'interpellent, mon désaccord sur ce projet qui amputerait -et je le mets au conditionnel bien sûr, puisque ce n'est pas fait- le site de la Sapinière, de son poumon vert pour la Côte Sainte Catherine.

 

Concernant le multi-accueil de Ligny-en-Barrois, vous avez souligné, mais sans aller plus loin, l'incertitude sur la part des travaux et notamment sur qui porterait les travaux sur ce multi-accueil.

 

Sur la communication, il y a un site Internet qui demande beaucoup de travail. Je l'avais d'ailleurs évoqué et souligné lors de réunions précédentes, puisque ça nécessite bien évidemment l'investissement important d'une équipe professionnelle. A ce jour, je crois qu'il est en attente d'informations générales et, comme vous le citez, de la mise en lumière d'évènements sur la Communauté d'Agglomération et sur la Ville. On voit bien toute l'importance que représente le travail de collecte, de mise en ligne et de tenue à jour d'un équipement comme un site Internet.

 

Concernant la salle multifonctions, le fonds de concours de la Ville de Bar-le-Duc -et j'ai déjà eu l'occasion de le dire dans une autre instance-, ainsi que le recours au G.I.P. pour l'achat du terrain que nous avons constaté comme trop cher, nous font perdre des moyens financiers, mais c'est fait.

 

En matière de logement, l'offre est plus importante que la demande. Certes, il n'y a pas tension dans ce domaine, mais la vacance est très importante, notamment dans le logement social (30 % quand je pense à la Côte Sainte Catherine). Le logement social devient trop cher (loyer et charges) pour les locataires actuels et les demandeurs. Vous avez évoqué la perspective de mettre en place une Conférence intercommunale du Logement. Cet état des lieux nous éclairera sur ces questions et j'attends qu'il y ait bien sûr des propositions en conséquence.

 

Quant aux transports, la perspective de l'augmentation du tarif ne me parait pas une bonne option. D’ailleurs, vous l'avez dit au sujet de la piscine et je pense que c'est assez semblable pour le transport : si on augmente le tarif, ça peut effectivement dissuader des usagers potentiels de l'utiliser. Qui utilise ou qui cessera d'utiliser ? Ce sont bien sûr nos concitoyens les plus modestes.

 

Voilà ce que je voulais souligner par une lecture transversale de ce budget.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Retour à l'accueil

Recherche Article