Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 00:31

* Qu'est-ce qu'un PPI?

Un PPI est un Programme Pluriannuel d'Investissements (PPI). Il s'agit d'un outil de gestion prévisionnel. En clair, c'est une feuille de route d'actions et de projets programmés sur plusieurs années.

La majorité actuelle vient de construire le sien après plusieurs années de travail et de réflexion stratégique. Ce document délivre la vision que Nelly JAQUET et son équipe ont pour Bar-le-Duc jusqu'en 2020.

 

* Le Conseil Municipal a-t-il validé ce PPI?

Oui, le Conseil Municipal a adopté ce PPI lors de la séance du 10 octobre dernier à l'unanimité moins une abstention.

Cela veut dire que l'opposition n'a rien trouvé à redire à la vision qu'ont Nelly Jaquet et son équipe pour leur ville.

 

* Quels montants seront investis jusqu'en 2020?

L'actuelle équipe municipale a prévu d'investir 48 millions d'€ TTC jusqu'en 2020. En rajoutant les projets en cours et déjà financés (soit 11,5 millions d'€ TTC pour la requalification du centre ville/l'ORU/Gilles de Trèves), cela représente une somme de 8,64 millions d'€ TTC investis par an !

 

*Ses chiffres sont-ils crédibles?

Oui, ils le sont et pour une raison simple qui tient au long processus d'élaboration de ce PPI : l'équipe municipale a travaillé sur des prospectives financières en prenant les hypothèses les plus pessimistes possibles. Concrètement, cela veut dire que chaque grand projet programmé fait l'objet d'un financement extérieur (Conseil Régional, Conseil Général, GIP, fonds européens, etc.) de seulement 40%, le reste étant à la charge de la Ville de Bar-le-Duc.

 

* Quelles sont les conditions pour réussir ce PPI?

3 conditions sont nécessaires :

  • maîtriser la gestion financière de la Ville (afin de ne pas augmenter les taux de fiscalité des ménages & améliorer la capacité d'autofinancement de la collectivité)
  • obtenir le soutien financier des partenaires
  • limiter l'encours de la dette

 

* Quelles sont les grandes actions prévues par ce PPI?

Elles se divisent en 5 grandes catégories :

  • Les aménagements urbains : la fin des travaux de requalification du boulevard de la Rochelle (carrefour Caisse d'Epargne jusqu'à l’église Saint-Jean) ; réhabilitation du marché couvert ; nouvelle opération de réhabilitation urbaine à la Côte Sainte-Catherine (place Braudel, allée Paul Eluard, allée des Vosges, place Sainte-Catherine & boulevard des Ardennes)

  • L'aménagement des quartiers : opérations sur secteur de Marbot, secteur Petit Juré - Chênaie / Quatre Chemins - route d'Aulnois, ilot Libération ainsi que la requalification du secteur sauvegardé de la Ville Haute.

  • Les écoles. L'école Thérèse Pierre sera la première école à bénéficier d'un important programme de réaménagement dès 2014.

  • Les équipements culturels et sportifs : mise à niveau du complexe sportif de la Côte Sainte-Catherine (réseaux, aménagement paysager, club house pour le tennis, terrain synthétique pour le football) ; participation financière à la réalisation du nouveau hall des expositions prévu sur la Grande Terre ; réhabilitation du centre social de la Libération dès 2014

  • Le secteur sauvegardé et monuments historiques : achèvement réhabilitation du collège Gilles de Trèves ; réhabilitation de l'église Notre-Dame; réhabilitation du presbytère de l'église Notre-Dame ; aménagement du parvis du Musée barrois et mise en valeur de la glacière. A noter que ces opérations seront complémentaires à la requalification programmée du secteur sauvegardé de la Ville haute.

 

* Les travaux courants de voirie sont-ils intégrés dans ce PPI?

Oui. Ces travaux vont représenter un investissement de 7 millions d’€ TTC jusqu’en 2020. Chaque année, ce sera ainsi 1 million d’€ TTC qui sera investi dans des travaux de voirie.

En l’occurrence, Nelly Jaquet et son équipe ont déjà identifié et programmé certains chantiers de voirie :

  • En 2014 : secteur Naga (après reprise des réseaux), Jean de la Fontaine, allée de Bretagne, rue Sébastopol, rue du lieutenant Vasseur, rue Werly & rue Pornot (Fédération)
  • En 2015/2016 : secteur piscine après reprise des réseaux (impasses Chèvrefeuilles, Eglantiers, Genêts et rue des Acacias) ; rue de Polval après reprise des réseaux et rue de Savonnières.
  • Travaux complémentaires à la requalification du centre ville : rue Rousseau, place Reggio, rue du Cygne, ilot Couchot + parking DDSCP, carrefour rue Allende vers rue Jeanne d’Arc, rue du général de Gaulle, rue du Bourg, place Foch, rue Lapique.

 

* Comment la Ville de Bar-le-Duc peut-elle réussir à investir aussi massivement dans une période de crise et sans augmenter la fiscalité?

Ce formidable outil qu’est le PPI a été rendu possible grâce à l’excellente gestion financière prodiguée depuis 2009 par Nelly Jaquet et son équipe. Un gros travail a été fait par l'adjoint aux Finances qui a réussi à mettre en place une plus grande rigueur budgétaire (contrairement à l’équipe précédente...).

Les dépenses ont ainsi été contenues, les grands projets (gare multimodale, requalification centre ville, ORU) ont enfin été bouclés financièrement en étant revus aussi sous un angle réaliste (exemple de la gare multimodale qui aura coûté 6 millions d’€ alors que l’ancienne municipalité l’avait estimé à 15 millions d’€...).

 

La Ville de Bar-le-Duc a ainsi réussi à dégager une plus grosse marge de manoeuvre, tout en n’augmentant pas les taux de fiscalité des Barisiens.

Alors qu’entre 1995 et 2007, Bertrand Pancher et ses équipes ont augmenté la taxe d’habitation de 36% et la taxe foncière de 40%...

Programme Prioritaire d'Investissements

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 21:44

Pour en savoir plus.....

Que ce soit dans son mode d'organisation ou dans le produit final, Valo D Design, filiale de Valoprest à Florange, se distingue à plus d'un titre !

 

En 2000, Valoprest se positionne sur un marché alors émergent et innovant, surtout en Lorraine : le tri d'emballages ménagers. Étant alors sous-traitant d'une seule grosse et unique entreprise (Sita à Fameck, une filiale de Suez), Valoprest décide rapidement de se diversifier en créant Valo Propreté, dédié aux services de nettoyage et d'entretien. 70 clients réguliers, surtout des PME et des collectivités, bénéficient alors de ses services.

En 2009, en pleine crise, forte de ses deux activités historiques, Bernadette Festor, gérante de Valoprest, sensible à la problématique de l'enfouissement des déchets, véritable fléau pour l'environnement et gouffre financier pour les collectivités locales, lance une nouvelle sous-marque : Valo D Design. L'idée est simple: « Nous enfouissons des déchets alors qu'ils pourraient être valorisés et même devenir... des objets de décoration très design ! »

Valo D Design est né.

Des conventions avec des entreprises, des déchetteries et des collectivités locales sont signées et des postes d'agents de valorisation sont créés. Leur but ? Collecter, trier, déconstruire les matériaux, les remettre dans les filières de transformation adéquates si besoin et surtout valoriser ces trouvailles avec l'aide du directeur technique de l'entreprise !

Valoriser pour prouver qu'un «déchet peut devenir une ressource, voire une oeuvre à part entière et valoriser l'homme qui donne alors un sens éthique, moral responsable à son emploi.»

Et ces hommes, ils sont essentiels à Valoprest qui s'est aussi positionnée sur la création d'emplois solidaires et durables, en recrutant 53 demandeurs d'emploi sans qualification, inscrits à Pôle Emploi, pour les former aux premiers gestes techniques, pour les accompagner jusqu'à l'obtention d'une formationn qualifiante au bout d'une période pouvant aller jusqu'à 24 mois.

« Il y a un paradoxe dans le fait de former des gens pour qu'ils nous quittent mais, malgré ce turn-over, il reste une compétence collective forte et essentielle qui repose sur nos formateurs », explique Bernadette Festor.

d'après un article paru dans "Hommes & Métiers" (Chambre de Métiers et l'Artisanat - Meuse)

 

Innovation : VALO'DDesign

VALO' DDesign c'est :

La revalorisation des déchets

  • la récupération de produits en fin de vie dans les déchetteries, collectivités, entreprises et chez le particulier
  • la transformation en atelier par des salariés qualifiés
  • la création d'objets de décoration durables et solidaires
  • la vente dans nos galeries, en ligne et à Florange.

VALO' DDesign c'est aussi :

  • une ligne éco-industrielle bois/fer
  • des combinaisons originales de pièces, matériaux et accessoires
  • des créations insolites et fonctionnelles : meubles, luminaires, accessoires de décoration ...
  • des produits locaux fabriqués en Lorraine
  • des pièces uniques et des séries limitées

Industrie, Artisanat, Décoration

Une table déco issue du recyclage

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 21:05

Mardi 5 novembre 2013 - communiqué de presse : Karine Berger, secrétaire nationale à l'Économie, Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale aux Libertés publiques et à la Justice

Lutte contre la fraude fiscale : une loi pour rétablir l’égalité devant l’impôt

 

Le Parlement vient d’adopter définitivement le projet de loi renforçant les moyens pour lutter contre la fraude fiscale et la grande délinquance financière ainsi que le projet de loi organique relatif au procureur financier. C’est un arsenal d’outils décisif qui voit aujourd’hui le jour pour assurer la justice fiscale dans notre pays et l’égalité devant l’impôt, essentiels dans l’effort collectif de redressement des comptes publics.

 

La possibilité pour les associations de lutte contre la corruption de se constituer partie civile pour les faits de corruption et de trafic d’influence, la protection des lanceurs d’alerte, le renforcement de la répression des fraudes fiscales complexes avec le durcissement du champ et des sanctions des circonstances aggravantes, la possibilité de prononcer une peine de confiscation du patrimoine et de réaliser des saisies sur les sommes d’un contrat d’assurance-vie, ou encore, les possibilités élargies d’accès à l’information pour l’administration fiscale sont autant de mesures qui renforcent les moyens de la lutte contre la fraude fiscale. Elles ont un fort caractère dissuasif pour les contribuables tentés de se soustraire à leurs obligations.

 

Enfin, l’instauration d’un procureur de la République financier à la tête d’un parquet autonome et doté d’une compétence nationale est le signe qu’il n’y a plus d’impunité pour les fraudeurs à l’impôt.

 

Le Parti socialiste se félicite de ces avancées qui rétablissent la justice dans l’effort demandé aux Français. Grâce à cette loi, la France devient moteur dans le combat contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux, qui doit s’amplifier à l’échelle européenne.

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coups de coeur Actualité
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 20:14

Reçu de "Reporters Sans Frontières"

 

Samedi dernier, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, journalistes de RFI, ont été assassinés à Kidal. Reporters sans frontières condamne cet acte odieux qui vise à imposer la terreur et empêcher tous les témoignages sur la situation difficile des populations au nord du Mali.

 

Notre secrétaire général, Christophe Deloire, a été invité hier par plusieurs émissions de télévision à s'exprimer sur la situation de la liberté de l'information ainsi que de la sécurité des journalistes et des blogueurs dans le monde.

Retrouvez les vidéos de ces émissions en suivant ces liens :
-
La nouvelle édition (son intervention à 2'18)
-
C à vous (son intervention à 24'30)

 

Merci à tous,

Isabelle Gourmelon
Directrice de la communication et des relations presse
Reporters sans frontières

P.-S. Vous pouvez consulter notre baromètre de la liberté de la presse actualisé en permanence sur notre le site www.rsf.org.

 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité Coup de gueule
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 19:06

Mardi 29 octobre 2013 - communiqué de presse : Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste

Libération des quatre otages au Niger : un immense soulagement

Le président de la République François Hollande vient d’annoncer la libération des quatre otages français enlevés à Arlit au Niger en 2010.

 

Le Parti socialiste se réjouit que les quatre otages, enlevés alors qu’ils travaillaient au Niger pour Areva, soient aujourd’hui libres. Ils vont désormais pouvoir retrouver leurs familles et leurs proches après trois longues années de détention.

 

Je tiens à saluer les efforts déployés sans relâche par le président de la République et les autorités françaises depuis le premier jour pour que cette libération soit rendue possible. Les comités de soutien partout en France ont également mené un travail considérable et courageux.

 

Nos pensées restent tournées vers les sept autres otages français détenus dans le monde. Nous savons que tout est mis en œuvre pour obtenir leur libération.

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 18:58

Mardi 29 octobre 2013 - communiqué du Bureau national

Annonce du gouvernement sur l'écotaxe

Le Parti socialiste salue la décision courageuse annoncée par le Premier ministre sur l’écotaxe. Cette décision va permettre de mettre un terme à l’engrenage de la violence pour faire place à un dialogue apaisé et constructif. Elle ouvre un nouveau temps de négociation entre tous les acteurs concernés, à l’échelle nationale comme à l’échelle locale, afin de bâtir collectivement des solutions équilibrées, adaptées et guidées par les principes de justice sociale et d’égalité des territoires.

Par cette décision de suspension qui n’est pas une annulation, le gouvernement montre qu’il est déterminé mais qu’il est à l’écoute des Français. Il tient compte de leurs interrogations comme des circonstances de ces interrogations. Comme les autres régions de France, la Bretagne subit de plein fouet une crise, qui touche en particulier le secteur agro-alimentaire, structurant pour le territoire, de nombreuses entreprises et de très nombreuses familles.

En raison du caractère péninsulaire de la Bretagne, ses activités industrielles et agricoles sont extrêmement dépendantes du transport routier.

L’UMP cherche depuis quelques jours à instrumentaliser les revendications des Bretons.

Les élus bretons de l’UMP ont boycotté de manière irresponsable la réunion consacrée à la Bretagne ce matin autour du Premier ministre. Les élus de l’UMP ont-ils oublié que l’écotaxe a été imaginée pendant le quinquennat Sarkozy et adoptée sous le gouvernement Fillon ? Que c’est ce même gouvernement qui a signé un contrat mal négocié avec un partenaire privé Ecomouv, dont la rupture coûterait 800 millions d’euros aux finances publiques, pour créer le dispositif nécessaire à sa mise en œuvre et rédigé un décret pour sa mise en application le 6 mai 2012, jour de l’élection de François Hollande ?

 

En reprenant à son compte cette taxe, utile au financement de nos infrastructures et à l’évolution des transports de marchandises vers un modèle plus soutenable, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’a cessé depuis son arrivée au pouvoir de mettre en place des aménagements pour que la mesure voit le jour dans une version améliorée, débarrassée de ses effets négatifs initiaux.

 

Il l’a fait dans un dialogue permanent avec les acteurs concernés et il va continuer à le faire dans la nouvelle phase qui s’ouvre aujourd’hui. Le Parti socialiste soutient la mise en œuvre de l’écotaxe sur l’ensemble du territoire national au terme de réaménagements, en particulier par l’amélioration des dispositions propres à la filière agricole et agro-alimentaire, et celles relatives aux régions dites périphériques.

Cette taxe favorisera l’entretien et le renouvellement des infrastructures, le désenclavement des territoires, le développement économique et la création d’emplois, en particulier dans les PME-PMI, ainsi que la transition écologique, en diminuant les émissions de CO2 et en soutenant la relocalisation de la production ainsi que le développement des circuits courts.

La mise en place de l’écotaxe doit s’inscrire dans une action plus large pour donner un nouvel avenir à l’agro-alimentaire en développant un nouveau modèle pour cette filière. Concernant la Bretagne, le Parti socialiste rappelle que le gouvernement a pris une série d’initiatives ciblées : plan agro-alimentaire, mesures d’urgence et moyens financiers immédiatement disponibles pour les salariés et les entreprises en difficulté, mise en place d’un « Pacte d’avenir pour la Bretagne » pour moderniser l’appareil productif et annonce d’un contrat de plan Etat-Région anticipé entre l’Etat et la région Bretagne.

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 18:29

10 questions et les réponses .....

 

1/ Qu'apporte la semaine de 4 jours et demi aux élèves ?

Depuis la mise en place de la semaine de seulement 4 jours en 2008, les écoliers français avaient le nombre de jours d'école le plus faible des 34 pays de l'OCDE : 144 jours sur 365, contre 187 jours en moyenne. Ils subissaient des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. lire la suite.....

 

2/ Qu'apporte la semaine de 4 jours et demi aux enseignants ?

Au-delà de 5 heures d'enseignement dans la même journée, les élèves sont moins concentrés et l'ambiance de la classe s'en ressent. Il fallait donc alléger les journées.

Quant à la demi-journée supplémentaire, elle permet aux enseignants de mieux répartir les apprentissages fondamentaux aux moments les plus favorables. Lire la suite.....

 

3/ Comment a été prise cette décision ?

Depuis 2008, avec la semaine de seulement 4 jours, les écoliers français subissent des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Il fallait inverser cette tendance pour retrouver de meilleurs résultats scolaires.

De multiples concertations ont eu lieu depuis 2010, et elles ont toutes conclu à la nécessité de revenir à 4 jours et demi. Lorsqu'une concertation aboutit à une réponse unanime, il faut agir sans tarder. Lire la suite.....

 

4/ Y a-t-il des conséquences sur la fatigue ?

Avant 2008, la plupart des écoliers de France avait classe 4,5 jours par semaine, sans que cela induise de fatigue spécifique. Ce qui fatigue le plus les enfants, ce sont des journées trop longues et le fait de ne pas se coucher et se lever tous les jours à la même heure. Lire la suite.....

 

5/ Qui encadre les nouvelles activités ?

Les règles générales régissant l'encadrement des enfants ne changent pas : ils sont sous la responsabilité des enseignants pendant le temps scolaire et sous la responsabilité des personnels recrutés par les communes pendant le temps périscolaire. Lire la suite.....

 

6/ Qui va payer ?

Dans le cadre de la priorité qu'il donne à l'éducation, le Gouvernement participe au financement de cette réforme, qui permet d'améliorer la répartition du temps scolaire et de faire accéder davantage d'écoliers à des activités après la classe.

Un fonds d'amorçage de 250 millions d'euros, débloqué dès 2013, accompagne les communes dans sa mise en œuvre. Il les aide à redéployer les activités périscolaires déjà existantes (notamment celles organisées actuellement le mercredi matin), et à en proposer de nouvelles. Lire la suite.....

 

7/ Quels rythmes pour la maternelle ?

Avec la semaine de seulement 4 jours, les journées de classe étaient trop longues pour les élèves de primaire. Cette longueur de la journée était encore plus pesante pour les tout-petits.

Pour les élèves de maternelle, il est important de se lever tous les jours de la semaine à la même heure et d'avoir des journées allégées. C'est ce que permet la réforme.

Mais les mêmes rythmes, cela ne signifie pas le même aménagement de la journée pour tous les enfants quel que soit leur âge. Lire la suite.....

 

8/ Cette réforme crée-t-elle des inégalités ?

Avant la réforme, seuls 20% des écoliers avaient accès à des activités sportives, culturelles ou de loisirs le mercredi matin, et les inégalités d'engagement des communes dans les activités périscolaires allaient de 1 à 10.

C'est aux enfants des communes et des territoires les plus pauvres que la semaine de seulement 4 jours était le plus préjudiciable car ils étaient livrés à eux-mêmes, devant leur télévision par exemple. Ainsi, les nouveaux rythmes scolaires révèlent les inégalités existantes et permettent de les corriger. Lire la suite.....

 

9/ Quels sont les bénéfices, pour les élèves, des activités après la classe ?

Aujourd'hui, 1,3 million d'élèves bénéficient des nouveaux rythmes scolaires.

Pour de nombreuses communes, la réforme est l'occasion de mettre en place de véritables accueils de loisirs périscolaires (là où il n'existait auparavant qu'un système de garderie). Ce nouveau temps périscolaire offert facilite l'accès de tous les enfants aux activités sportives, culturelles, ludiques ou artistiques. Ainsi chaque enfant, quelles que soient son origine sociale ou les ressources de sa famille, peut bénéficier des outils et richesses proposés par cet espace éducatif nouveau pour se former, apprendre et grandir. Lire la suite.....

 

10/ Que va-t-il se passer à la rentrée 2014 ?

À la rentrée 2014, la réforme se généralisera à l'ensemble des communes. Les services de l'éducation nationale sont à l'écoute et aux côtés des municipalités concernées pour les aider à préparer, dans la concertation, la mise en œuvre de la réforme.

Une phase de dialogue s'organise actuellement sur le terrain entre les différents acteurs de l'École (parents, enseignants, rectorats, associations, élus...). Cette concertation locale doit permettre de bâtir les futures organisations de la semaine dans chaque école, et d'en informer suffisamment tôt l'ensemble des parents. Lire la suite.....

De nouveaux rythmes scolaires pour mieux apprendre à l’école
Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 18:38

J'avais déjà écrit quelques articles sur ce sujet

 

J'ai retrouvé d'autres articles sur internet, ils méritent également attention

  • La CGT décide d’écouter les sous-traitants du nucléaire et réunit ces forces pour leur rendre une « justice sociale ». Depuis des dizaines d’années, EDF, AREVA, CEA, ….. et les entreprises privés du nucléaire se servent des salariés sous-traitance comme amortisseur social pour faire accepter l’inacceptable ! voir le lien
  • voir également le film (même si il date d'une dizaine d'années) !!!
  • Près de 80% de la maintenance des installations nucléaires est aujourd’hui sous-traitée : « EDF utilise pas loin de 20 000 personnes en sous-traitance, aux cotés de ses 20 000 salariés. C'est vraiment un souci ! Ces sous-traitants doivent être formés, travailler dans de bonnes conditions, être bien protégés, bien surveillés ». Ce cri d'alarme a été lancé le 29 aout dernier par le Président de l'Autorité de Sureté nucléaire, André-Claude Lacoste, en charge de veiller sur les 19 centrales françaises. voir le lien internet
  • Le syndicaliste Philippe Billard dénonce les conditions de travail déplorables (irradiation, précarité) des sous-traitants du nucléaire. Pour avoir osé briser la loi du silence, il est passé pour la première fois devant les prud’hommes le 1er juin 2010. Aux yeux de l’industrie nucléaire, les lanceurs d’alerte sont indésirables... L'industrie nucléaire, sous-traitance et servitude par Annie Thébaud-Mony. voir le lien sur internet 

 

Et il y en a bien d'autres !!!

Qui nous sommes ? Un collectif de salariés militants sous-traitants de l’industrie nucléaire française.295946_471294629561906_83315732_n Nous participons , à la maintenance , à la production, à la distribution, aux traitements et conditionnement des déchets, à l’enrichissement et/ou la recherche .
Certains d’entre nous , sont , ou pas adhérents, dans divers syndicats nationaux

voir le lien sur internet.

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 17:45

Ce samedi 2 novembre, l'Office de Tourisme Intercommunal et la Société Horticole de Bar-le-Duc et des environs avaient invité les communes et particuliers à la remise des prix des concours : celui d'aménagement et de fleurissement organisé par la Communauté d'Agglomération Meuse Grand Sud et celui de la Société horticole.

De nombreux participants étaient venus assister à cette manifestation.

 

Merci à Diana André pour la photo des Longevillois et Longevilloises

Concours de fleurissement 2013
Concours de fleurissement 2013
Concours de fleurissement 2013
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coups de coeur
commenter cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 15:49

Ce matin du 1er novembre, un hommage a été rendu à nos soldats qui ont donné leur vie pour la Patrie et pour notre Liberté.

Parmi eux, 3136 reposent au cimetière militaire de Bar-le-Duc

Ils ont donné leur vie pour la Patrie
Ils ont donné leur vie pour la Patrie
Ils ont donné leur vie pour la Patrie
Ils ont donné leur vie pour la Patrie
Ils ont donné leur vie pour la Patrie
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 21:01

Voir mon agenda public - novembre 2013

 

jeudi 31 octobre

- 21 h 30 à Bar-le-Duc (gymnase Bradfer) : à la rencontre de l'équipe des vétérans handball

- 14 h à Bar-le-Duc (mairie) : bureau de la ComAgglo

mercredi 30 octobre

- 19 h à la maison (sur internet) : débat contradictoire "transformations locales (population, emploi, éducation, commerce) et aménagement du territoire".

  • voir le lien sur le site internet Cigéo

- 10 h 45 à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail avec les adjoints

mardi 29 octobre

- 18 h à Bar-le-Duc (Bourse du Travail) : assemblée générale de l'Union Locale CFDT

- 15 h à Bar-le-Duc (rue St François) : inauguration des (nouveaux) locaux ADMR RevyDuc & Interm'Aides 55

- 10 h 30 / 12 h à Bar-le-Duc : réunion de travail « Quartier Saint Jean »

lundi 28 octobre

- 17 h 30 à Bar-le-Duc (mairie) : réunion des adjoints

- 14 h 15 à St Mihiel (salle Jean Berain) : Comité syndical du SMDE

- 11 h à Bar-le-Duc OPH) : Conseil de surveillance de la SA VTB

dimanche 27 octobre

- 12 h 30 & après-midi à Longeville (salle communale) : repas des anciens

samedi 26 octobre

- 10 / 12 h à Bar-le-Dc (Centre social de la Côte Ste Catherine) : permanence mensuelle d'adjoint dans le quartier

vendredi 25 octobre

- 20 h à Bar-le-Duc (salle Dumas) : Xtrème sports

- 14 h à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail au sujet de l'ORU "Opération de Renouvellement Urbain"

jeudi 24 octobre

- 14 h à Bar-le-Duc (Conseil général) : séance plénière

- 09 h 30 à Bar-le-Duc (Conseil général) : préparation séance plénière avec le Groupe des Elus de Gauche au Conseil général

mercredi 23 octobre

- 19 h 30 à Bar-le-Duc (local PS) : Conseil fédéral PS

- 19 h : débat CIGEO « Les transports des déchets » Comment les déchets seraient-ils conditionnés ? Quels itinéraires sont étudiés ?  Avec quels moyens de transport ?

- 17 h 30 à Ligny (gymnase Léo Lagrange) : inauguration

- 11 h à Tronville (salle polyvalente) : forum "Bien vieillir, Vivre ensemble"

mardi 22 octobre

- 15 h 30 à Bar-le-Duc (Conseil général) : Assemblée générale de la Maison Départementale de l’Emploi

- 09 h à Ligny en Barrois (salle Jean Barbier) : table ronde "Destination Barrois"

lundi 21 octobre

- 09 h 30 à Bar-le-Duc (OPH) : Commission d’attribution des logements

dimanche 20 octobre

- 16 h à Bar-le-Duc (Stade Côte Ste Catherine) : match rugby honneur (RCB / Mutzig)

- 14 h 30 à Bar-le-Duc (stade Jean Bernard) : match football séniores filles (coupe de France : BFC / Sorcy) puis séniors garçons (BFC / Champigneulles)

samedi 19 octobre

- 22 h : au retour de la marche de nuit des Bleus de Bar (soupe à l'oignon)

- 17 h à Naives dvt Bar (salle des fêtes) : bilan & présentation de candidature + constitution de groupes de travail (élections municipales 2014)

- 10 h à Longeville (salle municipale) : Assemblée générale de Meuse Compostelle

vendredi 18 octobre

- 20 h 30 à Fains (maison Fauchère) : assemblée générale des AEL de Fains-Véel (tennis de table & marche)

- 18 h 30 à Bar-le-Duc (salle des fêtes) : vernissage du salon d'automne du Club Artistique du Barrois

- 10 h à Bar-le-Duc (mairie) : conférence de presse Xtreme Sports avec l'Est Républicain

jeudi 17 octobre

- 18 h à Bar-le-Duc (salle Dumas) : réunion public animée par Nelly Jaquet (Maire de Bar-le-Duc) au sujet du chauffage des appartements sur la Côte Ste Catherine (avec la participartion de représentants de l'OPH)

- 14 h à Bar-le-Duc (CG) : commission permanente

- 14 h à St Dizier (studio de Territorial TV) : enregistrement d'une interview dans MagSports au sujet de Xtrème Sport du vendredi 25 octobre

- 10 h à Bar-le-Duc (CG) : préparation commission permanente

mercredi 16 octobre

- 18 h à Tronville (salle des fêtes) : Conseil d'administration du CIAS

- 17 h à Bar-le-Duc (mairie) : permanence mensuelle des adjoints

- 14 h à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail

- 09 h 30 à Bar-le-Duc (salle Dumas) : exposition - débat "la demande d'asile pas à pas"

- 08 h 30 à Bar-le-Duc (DDJS) : réunion de travail

mardi 15 octobre

- 18 h à Bar-le-Duc (Espace Gambetta) : Conseil d'administration de l'OMS (préparation des manifestations "Xtrême Sports & course La Barisienne")

- 14 h 15 / 15 h 25 à Bar-le-Duc (CG) : Commission d’appel d’offre

- 09 h à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail avec le Maire et l'OPH

lundi 14 octobre

- 10 h 30 à Bar-le-Duc (mini golf) : inauguration du minigolf rénové par la Ville de Bar-le-Duc (allée des Cévennes)

dimanche 13 octobre

- 16 h à Bar-le-Duc (salle des fêtes) : visite à l'exposition d'oiseaux

- 13 h à Bar-le-Duc (hall des Brasseries) : visite au 2ème salon de la gastronomie

- 11 h 30 à Bar-le-Duc (monument aux Morts) : Fédération Maginot "remise du drapeau de la section fédérale de Bar-le-Duc"

samedi 12 octobre

- en soirée : voir l'article sur mon blog : Le Jour de la Nuit

- soirée à Fains (salle Rostand) : soirée choucroute des Veillots

- 14 h à Bar-le-Duc (place de la gare) : manifestation de soutien à Sodetal

- 10 h 30 à Bar-le-Duc (salle Couchot) : inauguration de la "Fête du Timbre 2013" organisée par l'association philatélique de Bar-le-Duc et la Poste (expositions, ateliers et animations gratuites)

vendredi 11 octobre

- 10 h à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail - Sce des Sports

jeudi 10 octobre

- 18 h 15 à Bar-le-Duc (mairie) : Conseil municipal

- 14 h à Bar-le-Duc (club house rugby) : réunion de travail avec des responsables du club

- 10 h à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail

mercredi 09 octobre

- 19 h débat public CIGEO (sans public) sur internet.  le thème : « Principe de précaution et réversibilité »

  • Quels seraient les dangers associés au projet Cigéo ?
  • Comment pourrait-on récupérer les déchets stockés ?
  • A quel coût ?

- 17 h à Tronville (salle des fêtes) : séance privée de la Communauté d’agglomération

- 10 h à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail avec des représentants des locataires de la Côte Ste Catherine

mardi 08 octobre

- 18 h à Bar-le-Duc (Centre social - Libération) : c'était l'Assemblée générale de Bar-TV "les 10 ans de Bar TV" (je n'ai pu y assister)

  • voir le site internet de Bar TV

mardi 07 octobre

- 18 h à Bar-le-Duc (Centre social Libération) : c'était l'assemblée générale de Bar TV - 10ème anniversaire (je n'ai pu y assister)

lundi 07 octobre

- 17 h 30 à Bar-le-Duc (mairie) : bureau des adjoints

- 16 h à Bar-le-Duc (mairie) : Commission d’appel d’offres

- 10 h à Bar-le-Duc (stade Jean Bernard) : réunion de travail Sce des sports / responsable de la section athlétisme de l'ASPTT

dimanche 06 octobre

- 17 h à Bar-le-Duc (stade Jean Bernard - stand de tir) : participation à la remise des récompense

- 14 h à Ligny (jardin "Culture en Herbe") : visite au troc aux plantes et à la présentation du compostage et présence de divers professionnels des espaces verts

- 09 h 30 à Longeville : ASMB "la Longevilloise", départs à 09 h 30, à 10 h et à 10 h 20 puis remise des coupes à 11 h 30

samedi 05 octobre

- 19 h à Bar-le-Duc : inauguration du local de la section du Parti socialiste

- 16 h30 à Bar-le-Duc : réunion de rentrée de la section de Bar-le-Duc - Parti socialiste

- 09 h 15 à Bar-le-Duc (mairie) : cérémonie d'accueil des nouveaux arrivants

vendredi 04 octobre

- 23 h 10 à la maison (à la télévision sur France 3)

- 18 h 30 à Bar-le-Duc (Centre social de Marbot) : réunion organisée par le Maire "projets d'aménagement de sécurité dans le quartier"

- 14 h à Bar-le-Duc (mairie) : bureau de la Communauté d’agglomération

- 10 h 30 à Bar-le-Duc (espace sportif Gambetta) : réunion avec des responsables de l'ASPTT

- 09 h 30 à Bar-le-Duc (mairie) : réunion de travail avec le Sce des sports

- 09 h à Bar-le-Duc (bd Rochelle) : visite au café-chantier (travaux dans le boulevard)

jeudi 03 octobre

- 17 h / 18 h à Bar-le-Duc (Collège Prévert) : Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté

- 14 h à Bar-le-Duc (Conseil général) : séance privée

- 10 h à Bar-le-Duc (Conseil général) : préparation séance privée

mercredi 02 octobre

- 18 h 15 à Bar-le-Duc (mairie) : commission technique ENS

- 17 h à Bar-le-Duc (Centre social Côte Ste Catherine) : réunion avec le Maire et les habitants "mobilier urbain et emplacements des bancs"

- 14 h 30 à Seraucourt (siège de 3ABE) : Conseil d’administration de ACI 55

mardi 01 octobre

- 14 h 30 à Bar-le-Duc (Conseil général) : Commission d’appel d’offres

 

 

Voir mon agenda public - septembre 2013

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Mon agenda
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 23:51

Mardi 29 octobre 2013 - communiqué de presse : Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste

Libération des quatre otages au Niger : un immense soulagement

 

Le président de la République François Hollande vient d’annoncer la libération des quatre otages français enlevés à Arlit au Niger en 2010.

 

Le Parti socialiste se réjouit que les quatre otages, enlevés alors qu’ils travaillaient au Niger pour Areva, soient aujourd’hui libres. Ils vont désormais pouvoir retrouver leurs familles et leurs proches après trois longues années de détention.

 

Je tiens à saluer les efforts déployés sans relâche par le président de la République et les autorités françaises depuis le premier jour pour que cette libération soit rendue possible. Les comités de soutien partout en France ont également mené un travail considérable et courageux.

 

Nos pensées restent tournées vers les sept autres otages français détenus dans le monde. Nous savons que tout est mis en œuvre pour obtenir leur libération.

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 23:40

Mardi 29 octobre 2013 - Communiqué du Bureau national

Annonce du gouvernement sur l'écotaxe

 

Le Parti socialiste salue la décision courageuse annoncée par le Premier ministre sur l’écotaxe. Cette décision va permettre de mettre un terme à l’engrenage de la violence pour faire place à un dialogue apaisé et constructif. Elle ouvre un nouveau temps de négociation entre tous les acteurs concernés, à l’échelle nationale comme à l’échelle locale, afin de bâtir collectivement des solutions équilibrées, adaptées et guidées par les principes de justice sociale et d’égalité des territoires.

 

Par cette décision de suspension qui n’est pas une annulation, le gouvernement montre qu’il est déterminé mais qu’il est à l’écoute des Français. Il tient compte de leurs interrogations comme des circonstances de ces interrogations. Comme les autres régions de France, la Bretagne subit de plein fouet une crise, qui touche en particulier le secteur agro-alimentaire, structurant pour le territoire, de nombreuses entreprises et de très nombreuses familles. En raison du caractère péninsulaire de la Bretagne, ses activités industrielles et agricoles sont extrêmement dépendantes du transport routier.

 

L’UMP cherche depuis quelques jours à instrumentaliser les revendications des Bretons. Les élus bretons de l’UMP ont boycotté de manière irresponsable la réunion consacrée à la Bretagne ce matin autour du Premier ministre. Les élus de l’UMP ont-ils oublié que l’écotaxe a été imaginée pendant le quinquennat Sarkozy et adoptée sous le gouvernement Fillon ? Que c’est ce même gouvernement qui a signé un contrat mal négocié avec un partenaire privé Ecomouv, dont la rupture coûterait 800 millions d’euros aux finances publiques, pour créer le dispositif nécessaire à sa mise en œuvre et rédigé un décret pour sa mise en application le 6 mai 2012, jour de l’élection de François Hollande ?

 

En reprenant à son compte cette taxe, utile au financement de nos infrastructures et à l’évolution des transports de marchandises vers un modèle plus soutenable, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’a cessé depuis son arrivée au pouvoir de mettre en place des aménagements pour que la mesure voit le jour dans une version améliorée, débarrassée de ses effets négatifs initiaux.

Il l’a fait dans un dialogue permanent avec les acteurs concernés et il va continuer à le faire dans la nouvelle phase qui s’ouvre aujourd’hui.

 

Le Parti socialiste soutient la mise en œuvre de l’écotaxe sur l’ensemble du territoire national au terme de réaménagements, en particulier par l’amélioration des dispositions propres à la filière agricole et agro-alimentaire, et celles relatives aux régions dites périphériques. Cette taxe favorisera l’entretien et le renouvellement des infrastructures, le désenclavement des territoires, le développement économique et la création d’emplois, en particulier dans les PME-PMI, ainsi que la transition écologique, en diminuant les émissions de CO2 et en soutenant la relocalisation de la production ainsi que le développement des circuits courts. La mise en place de l’écotaxe doit s’inscrire dans une action plus large pour donner un nouvel avenir à l’agro-alimentaire en développant un nouveau modèle pour cette filière.

 

Concernant la Bretagne, le Parti socialiste rappelle que le gouvernement a pris une série d’initiatives ciblées : plan agro-alimentaire, mesures d’urgence et moyens financiers immédiatement disponibles pour les salariés et les entreprises en difficulté, mise en place d’un « Pacte d’avenir pour la Bretagne » pour moderniser l’appareil productif et annonce d’un contrat de plan Etat-Région anticipé entre l’Etat et la région Bretagne.

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 15:31

JE NE VEUX PLUS

Pétition pour la reconnaissance de la discrimination pour raison de précarité sociale

Enfants interdits de cantine, famille expulsée d’un musée, médecins qui n’accordent pas de rendez-vous aux malades ayant la CMU, CV ignorés parce que le postulant vit dans un centre d’hébergement...

Tous les jours au sein de nos organisations, nous alertons les pouvoirs publics sur ces situations qui montrent que les personnes en situation de pauvreté et de grande précarité subissent une double peine. C’est d’abord celle, évidente, de leur condition économique. Et c’est celle, plus insidieuse, mais qui doit être dénoncée, de la stigmatisation permanente qu’ils subissent. Elle conduit parfois à des traitements discriminants, privant ces personnes de leurs droits.

Ces discriminations sont souvent inconscientes. C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui cette pétition afin que la discrimination pour cause de précarité sociale soit reconnue dans la loi, pour être mieux combattue.

 

Signez et diffusez cette pétition.

Vous aussi, dites: « Je ne veux plus qu’on discrimine des personnes en raison de leur pauvreté ! »

Je ne veux plus voir d’enfants interdits de cantine parce que leurs parents sont chômeurs.

Je ne veux plus entendre un maire considérer que, de par la pauvreté de leurs habitants, les logements sociaux seraient dangereux.

Je ne veux plus qu’on décide d’expulser une famille d’un musée parce que son odeur incommoderait les autres visiteurs.

Je ne veux plus entendre un enfant traité de « cas soc‘ » dans la cour de récré parce que ses parents touchent les minima sociaux.

Je ne veux plus qu’on refuse la location d’un logement à une famille, qui a pourtant les moyens de payer le loyer, parce que leur condition sociale est trop visible.

Je ne veux plus qu’un homme vivant à la rue se voie refuser l’accès à un salon de coiffure. 

Je ne veux plus que des jeunes n’obtiennent pas d’entretien d’embauche parce qu’ils viennent des banlieues.

Je ne veux plus que des médecins refusent de soigner des malades sous prétexte qu’ils ont la CMU.

Je ne veux plus qu’on traite différemment des personnes parce qu’elles portent les stigmates de la pauvreté, je ne veux plus qu’on leur refuse l’accès à leurs droits.

Je demande à notre gouvernement, à nos parlementaires de remédier rapidement à ces injustices.

Je leur demande de donner un signal fort d’une République où l’on ne peut plus être discriminé en raison de sa pauvreté.

Je demande que les dispositions législatives appropriées soient prises pour que soit reconnue la discrimination pour condition sociale, signifiant ainsi à tous que les actes cités ci-dessus sont moralement inacceptables et illégaux.

 

Je signe

  • Pétition initiée par ATD Quart Monde, ADMR, Advocacy France, AFEV, AGSAS, Amnesty International France, Apprentis d'Auteuil, ASSFAM, CCSC, CFDT, CGT, La Cimade, CNAPE, Collectif Pouvoir d'Agir, Droit des Enfants International, EMMAUS, Fédération des Centres sociaux, FCPE, Fédération Vacances et Famille, FNARS, France Terre d'Asile, FSU, GFEN, ICEM Freinet, JOC, LICRA, Ligue des droits de l'homme, Médecins du Monde, MRAP, Nouveaux Droits de l'Homme, Scouts et guides de France, Secours Catholique, Secours Populaire, SGEN-CFDT, SNES-FSU, SNUIPP-FSU, SOS Racisme, UNAF, UNAFAM, UNAPP et l'UNIOPSS.
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coup de gueule
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 09:12

Attention, ce n'est pas un référendum, mais seulement un débat !!!

 

Toutes les réunions publiques ont été annulées, il ne reste plus que le site internet : http://www.debatpublic-cigeo.org/

 

Voir plus particulièrement

 

Voir également sur mon blog :

 

Ainsi que La lettre N° 14 du CLIS de Bure – juin 2013

 

On peut également consulter avec intérêt le site internet du CLIS de Bure : http://www.clis-bure.com/

 

Par ailleurs, le CLIS a faite réaliser le film "Escale à Bure"

  • Il peut être commandé gratuitement :
    • par courrier : CLIS de Bure - Rue des Ormes - Le Lavoir - 55290 BURE
    • ou par courriel : clis.bure@orange.fr
  • Il peut être vu sur internet
Repost 0

Retour à l'accueil

Recherche Article