Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 21:35
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche  - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Habitat et énergies renouvelables

Nous constatons tous la difficulté de plus en plus grande pour se loger dans notre département due au montant des charges qui sont très importantes et qui ne servent pas d’assiette à l’APL. L’essentiel de ces charges correspond à la répercussion du coût du chauffage.

Voir la suite du document
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Développement durable
commenter cet article
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 21:00
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Conséquences de la revalorisation des tarifs horaires de l'APA et aide ménagère à domicile

Lors de la Commission Permanente du 13 avril 2006, nous avons voté la revalorisation des tarifs horaires de l'APA et de l'aide ménagère à domicile, en application de la décision de prise par le Conseil d'Administration de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse.

Au delà de la dépense supplémentaire pour le Département, l'application de cette revalorisation a eu pour conséquence de réduire le nombre d'heures prises en charge par le Département pour les personnes dont le plan d'aide atteint déjà le montant maximum réglementaire

Vous avez bien voulu nous communiquer une étude sur le nombre de personnes concernées sur notre territoire, et nous vous en remercions.

Aujourd’hui, nous souhaitons que vous alertiez les Parlementaires afin qu'ils interviennent auprès de la CNAV en vue de revaloriser le montant maximum réglementaire.
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 20:59
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Lundi de Pentecôte et journée de solidarité

La loi « solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées » a été votée le 30 juin 2004.

Une journée de solidarité a alors été instituée en vue d'assurer le financement des actions en faveur de l'autonomie des personnes âgées ou handicapées sous la forme notamment d'une journée supplémentaire de travail non rémunérée pour les salariés.

Elle a fait l’objet de la création de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie qui reçoit une contribution due par les employeurs privés et publics et diverses autres contributions.

Cette caisse assure diverses charges dont un concours versé aux départements, destiné à prendre en charge une partie du coût de l'allocation personnalisée d'autonomie ainsi que des dépenses de modernisation des services ou de professionnalisation de tous les métiers qui apportent au domicile des personnes âgées dépendantes une assistance dans les actes quotidiens de la vie.

Monsieur le Président,
Pouvez-vous faire connaître à notre Assemblée à combien s’est montée la participation de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie pour notre Département et de quelle manière s’est faite la répartition de ces crédits ?
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 20:58
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Projet de suppression d’emplois à la Poste

De source syndicale, il semblerait que la Direction de la Poste de la Meuse envisage la suppression de 70 emplois dans le cadre d’une réorganisation de ses services au cours des prochains mois.

Les postes de travail concernés seraient des guichetiers et des chefs d’établissement.

Monsieur le Président,
Pouvez-vous nous préciser :
- si cette information est exacte
- et si la Commission Départementale de la Présence Postale Territoriale - CDPPT, dont plusieurs de nos collègues sont membres, a été saisie de ces projets.

Par ailleurs, je me permets de rappeler à notre Assemblée que l’Agence Intégrée de Communication de la Poste a été récemment transférée de Bar-le-Duc à Metz et que les 5 emplois qui y étaient rattachés ont disparu de notre ville de Bar-le-Duc.ti_bug_fck
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 20:56
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Politique du département en faveur de l’habitat

Il y a quelque temps, votre prédécesseur au Conseil général indiquait dans sa lettre aux Meusiens : « Lors de la semaine de la solidarité à Bar le Duc consacrée au logement en Meuse, les observateurs présents ont déploré l’inexistence d’un observatoire du logement dans notre département. Conséquence : il est impossible de quantifier les besoins réels en terme notamment de logements adaptés ou de logements pour personnes âgées. Par ailleurs, il est impossible de mener des politiques de résorptions des logements insalubres… »

De votre côté, le 15 décembre 2005, à propos de la communication du rapport de la Chambre Régionale des Comptes, vous concluiez : « Nous allons, en tenant compte de la qualité de ceux qui travaillent dans ces organismes (OPAC et SAVTB) en en fonction des suggestions du cabinet qui sera choisi, arrêter des décisions pour définir une politique lisible du logement dans ce département »

Enfin, le dossier « Orientations 2005 -2012 » du Conseil général précisait « Notre rôle reconnu de fédérateur départemental doit aussi nous permettre, notamment dans le domaine de l’habitat, d’être initiateur et animateur de cette politique et particulièrement du logement social. »

Monsieur le Président,
Pouvez-vous nous communiquer les suites du cahier des charges de l'étude que le département a lancée pour construire sa politique en faveur de l'habitat.
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 20:53
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Habitat et énergies renouvelables

Nous constatons tous la difficulté de plus en plus grande pour se loger dans notre département due au montant des charges qui sont très importantes et qui ne servent pas d’assiette à l’APL. L’essentiel de ces charges correspond à la répercussion du coût du chauffage.

Afin de réduire le coût du chauffage dans le parc géré par les bailleurs sociaux de notre département, il serait opportun et urgent d’entreprendre un vaste projet d’installation de matériels et d’utilisation des énergies renouvelables et en particulier à partir de l’énergie solaire.

Monsieur le Président,
Pensez-vous mobiliser les fonds du GIP, en lien avec les opérateurs EDF, GDF et AREVA, pour ce projet qui pourrait être à la fois porteur d’emplois et avoir une incidence directe sur le coût du chauffage et par conséquent du logement pour nos concitoyens ?
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 20:52
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Suites de notre motion « sur la gestion des déchets radioactifs »

Le 15 juin 2006, L'Assemblée nationale a adopté sans modification, en deuxième lecture, le projet de loi, modifié par le Sénat.

Quelques semaines auparavant, le 27 avril dernier, notre Assemblée départementale avait voté à l’unanimité un texte « sur l'avenir du laboratoire de Bure dans le cadre de la future loi sur la gestion des déchets radioactifs » et avait précisé « que le soutien à la poursuite des recherches ne pourra se manifester clairement de la part du Conseil Général de la Meuse que si les pré-requis suivants sont pris en compte dans la future loi ».

S’ensuivaient les points fondamentaux que nous voulions y voir apparaître. Or, il apparaît clairement que de nombreux points de notre texte n’ont pas été repris dans le texte définitif de la Loi ; cela peut légitimement nous inquiéter :

- Point 1 : la Loi ne garantit le principe de réversibilité que pour une durée de 100 ans alors que nous demandions qu‘elle n’ait  pas de durée minimum
- Point 2 : la Loi ne précise pas que les recherches sur les trois axes doivent être poursuivies avec des moyens équivalents.
- Point 2 également : la loi ne précise rien sur les travaux de recherche dans la zone de transposition.
- Point 3 : la Loi ne prévoit pas que les résultats des recherches seront soumis au principe d’une contre-expertise plurielle, diversifiée et internationale.
- Point 5 : la Loi ne fixe aucun objectif aux industriels de la filière électronucléaire pour l'accompagnement économique quantifiable et évaluable en terme d'emploi sur la base du projet départemental proposé par le Conseil Général de la Meuse
- Point 6 : la Loi ne précise pas que les EPCI doivent faire l'objet de mesures d'accompagnement spécifiques à l'instar des dispositions qui étaient prises par la Loi du 30 décembre 1991
- Point 7 : La Loi ne précise pas que l'impact des fonds d'accompagnement doit être amélioré à travers l'aménagement des réglementations européennes et nationales en matière d'aide publique, en particulier en faveur des entreprises.
- Point 8 : La Loi n’intègre pas des principes et des modalités de gouvernance qui laisse une large capacité d'expression et de consultation des populations.
- Point 9 : la Loi ne précise pas que la décision de création d'un centre de stockage serait précédée a minima, d'une enquête publique élargie, de la consultation des collectivités concernées, notamment le Conseil Général, des communes de la zone de proximité.

Monsieur le Président,
Malgré nos demandes réitérées de débat depuis plusieurs années, vous avez tardé à aborder ce sujet important pour notre département. Aujourd’hui, nous constatons et nous regrettons que la quasi totalité des points fondamentaux que nous voulions voir apparaître dans le texte de la Loi n’ont pas été intégrés.

Quelles actions envisagez-vous de mener pour faire respecter notre délibération unanime ?
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 20:52
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Promotion de la plate-forme coliposte

Nous sommes tous attachés au développement économique de notre département et à l’emploi qu’il permet à nos concitoyens.

L’une des entreprises de Bar-le-Duc, le « Centre de Tri Paquets » réalise la réception, le tri et le réacheminement de colis collectés dans notre département et des départements voisins bien au delà de nos limites régionales.

Monsieur le Président,
Envisagez-vous, en lien avec les responsables de cette plate-forme performante, mener une action de promotion auprès d’entreprises de vente par correspondance de notre territoire, voire susciter ce mode de vente pour nos produits du terroir ?
Repost 0
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 08:51

Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Conséquences de la revalorisation des tarifs horaires de l'APA et aide ménagère à domicile

Lors de la Commission Permanente du 13 avril 2006, nous avons voté la revalorisation des tarifs horaires de l'APA et de l'aide ménagère à domicile, en application de la décision de prise par le Conseil d'Administration de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse.

Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Conseil général Meuse
commenter cet article
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 22:18
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Lundi de Pentecôte et journée de solidarité

La loi « solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées » a été votée le 30 juin 2004.

Une journée de solidarité a alors été instituée en vue d'assurer le financement des actions en faveur de l'autonomie des personnes âgées ou handicapées sous la forme notamment d'une journée supplémentaire de travail non rémunérée pour les salariés.


Voir la suite du document
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coup de gueule
commenter cet article
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 22:06
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 29 juin 2006

Projet de suppression d’emplois à la Poste

De source syndicale, il semblerait que la Direction de la Poste de la Meuse envisage la suppression de 70 emplois dans le cadre d’une réorganisation de ses services au cours des prochains mois.


Voir la suite du document
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans La Poste
commenter cet article
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 21:53

Question orale par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 27 avril 2006

Restructuration du collège de Saint Mihiel

Le Conseil Départemental des Parents d’Elèves des Etablissements Publics de la Meuse (FCPE) nous a fait part des problèmes de rythme scolaire qu’allaient entraîner les travaux de  restructuration du collège de Saint Mihiel prévus cet été.


Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Divers non classés
commenter cet article
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 21:41

Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 27 avril 2006
 

  • Tchernobyl, 20 ans après


Triste anniversaire que ce 26 avril 2006.

Voir la suite du document

Repost 0
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 21:39
Vœu déposé par Roland CORRIER au nom du Groupe des Elus de Gauche  - séance plénière du Conseil général de la Meuse du 27 avril 2006

Situation financière de Madine

Lors de la session du 30 mars dernier, différents documents comptables avaient été joints au projet de délibération que le Président a retiré du débat en début de séance.

Et beaucoup d’informations y étaient rassemblées.

Voir la suite du document
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Madine
commenter cet article
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 20:50
Motion du Conseil général de la Meuse sur l'avenir du laboratoire de Bure dans le cadre de la future loi sur les déchets radioactifs
Intervention de Roland Corrier lors de la séance du 27 avril 2006 au Conseil général de la Meuse

M. CORRIER : Nous sommes rendus à un point tel aujourd'hui que nous ne pouvons pas passer outre un certain nombre de questions ou de remarques que je me permettrai de présenter.

Personne ne sait précisément de quoi il est question quand on parle de réversibilité. L'expression est, selon moi, inadaptée. Il conviendrait plutôt d'employer le terme "d'extractibilité", c'est-à-dire la possibilité de reprendre les colis là où ils sont, de les reformater, de se les réapproprier et de les replacer là où ils étaient.

Pour vour la suite du document
Repost 0

Retour à l'accueil

Recherche Article