Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2004 3 30 /06 /juin /2004 20:23
Vœu déposé par Roland CORRIER  - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004

Liaisons routières - transports inter-urbains Meuse / Meurthe et Moselle

Exposé : Au vu des documents suivants :

1. Le vœu déposé par notre collègue André JANNOT, Conseiller général du canton de Void - Vacon le 18 juin 2001,

2. Le courrier adressé par le Président du Conseil général de Meurthe et Moselle Michel DINET à François DOSE député de la Meuse et Maire de Commercy le 1er octobre 2001

relatifs aux liaisons routières - transports inter-urbains Meuse / Meurthe et Moselle, et notamment
- la coordination des horaires entre les réseaux,
- la tarification entre les réseaux

Voeu : je propose que ce dossier soit à nouveau examiné par l’Assemblée départementale.
Repost 0
30 juin 2004 3 30 /06 /juin /2004 20:21
Vœu déposé par Roland CORRIER - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004

Création de foyers occupationnels

Exposé : Lors de l’Assemblée générale de l’ADAPEIM à Vassincourt le 19 juin 2004, le Président de l’association a exposé le besoin de créer des foyers occupationnels à l’intention des adultes qui ne peuvent plus occuper des postes de travail dans ce type d’établissement.

80 adultes pourraient être concernés.

Voeu : Le rapport moral du Président et l’intervention d’un membre du Conseil d’administration pourraient être utilisés comme documents de travail pour cette étude.

Pièce jointe : copie de l’intervention d’un membre du Conseil d’administration
--------------------------------------------------------------------------------

Intervention écrite de Roland PIERROT, Membre du Conseil d’Administration de l’ADAPEIM de Vassincourt.

Je m'adresse au représentant du Conseil général et je veux être le porte-parole de nombreuses familles qui s'inquiètent de l'avenir de leurs enfants.
Dans nos centres d'aide par le travail, se trouvent un certain nombre d'adultes dont le handicap s'est aggravé, en particulier à cause de leur vieillissement.
Cependant, leur handicap n'est pas suffisamment important pour qu'ils puissent intégrer un foyer d'accueil spécialisé ou une maison d'accueil spécialisée.
La solution pour eux, c'est le foyer occupationnel : structure intermédiaire entre le CAT et FAS.
Les mêmes, ont été maintenus à l’IME de Vassincourt, au titre de l'amendement Creton, de jeunes adultes dont le handicap ne leur permet pas d'intégrer un centre d'aide par le travail. Ces jeunes adultes pourraient être accueillis en foyer occupationnel.
Avec ceux qui n'ont pas trouvé de structure adaptée à leur handicap, et qui sont restés dans leurs familles, c'est environ 80 adultes qui sont susceptibles d'être orientées en foyer occupationnel. Aucun établissement de ce type n’existe dans notre département.
Depuis de longs mois l’ADAPEI de la Meuse a demandé au Conseil général l’ouverture d'une telle structure. Jusqu'ici les réponses ont été évasives :
L'ouverture d'un foyer occupationnel ne serait pas inscrit au schéma départemental des personnes handicapées. C'est vrai, mais s'il ne l'est pas c’est tout simplement parce que ceux qui sont chargés d'établir ce schéma ont refusé de l’inscrire.
Autre pseudo argument : les parents refuseraient le principe des familles d'accueil. Ce qui est faux, même si l'on peut discuter de la pertinence de cette proposition pour les handicapés mentaux.
Les familles d'accueil ne constituent qu'une des conditions possibles d'hébergement : ce ne sont pas des structures de travail, d’éducation ou de socialisation.
Aujourd'hui la création de foyer occupationnel est une urgence pour la Meuse.
D'abord pour permettre à des adultes de trouver un établissement adapté à leur handicap.
Ensuite parce que la situation actuelle bloque des places en CAT et en IME et ne permet donc pas à d'autres de s'intégrer dans ces établissements.
Il serait d'ailleurs scandaleux d'exclure certains de nos enfants de leurs établissements.
Mais nous ne pouvons pas continuer à dire aux parents que nous attendons la réponse des instances départementales sur la création de foyer d'occupationnel.
Si elle est négative, nous, parents, nous en tirerons toutes les conséquences.
Si elle est positive, alors nous nous mettrons au travail pour que, dans quelques mois, puisse être ouvert ce foyer occupationnel que nous attendons.
Repost 0
30 juin 2004 3 30 /06 /juin /2004 20:20

Question orale déposée par Roland CORRIER - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004 suite à l’installation du nouveau Conseil d’Administration de l’OPAC

Désignation du candidat à la présidence de l’OPAC de la Meuse

Le conseil de l'administration de l'OPAC a reconstitué son bureau le 28 juin dernier et je constate qu'aucun conseiller général en exercice n’est dans le bureau. Je le regrette beaucoup d’autant que le contrat d'objectifs que vous proposez ne fera l'objet que d'un suivi par semestre environ.

Il me paraît très dommageable que notre collègue en charge de l’habitat n'ait pas été candidat à la présidence ou au minimum ait été élu dans le bureau.
---------------------------------------------------------------
Déclaration de Roland CORRIER lors de l’installation du nouveau Conseil d’Administration de l’OPAC de la Meuse le 28 juin 2004

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,

Au moment d'élire le président de l'OPAC de la Meuse, je tiens à faire la déclaration suivante.

Comme vous le savez, le Conseil général de la Meuse tient à soutenir une politique pour le logement social dans notre département et il cautionne les prêts de l'OPAC.

Parmi ses représentants au Conseil d'administration de l'OPAC, l'assemblée plénière du Conseil général de la Meuse a constitué une délégation composée de 6 conseillers généraux en exercice et d'un ancien conseiller général que le suffrage universel n'a pas reconduit.

Chacun sait que ce n’est pas le Président du Conseil général qui désigne le Président de l’OPAC, c’est notre assemblée.

Chacun sait également que je suis l’élu d’un canton dans lequel le logement social occupe une place prépondérante, je pourrais alors considérer que j’ai la légitimité pour poser ma candidature à la présidence. Mais ne participant pas à l’exécutif du Conseil général, j’ai estimé que je n’avais pas à le faire.

Pour sa part, le Président du Conseil général a adressé à tous les membres de cette délégation un document intitulé « Contrat d'objectifs entre le Conseil général, l'OPAC de la Meuse et l'ESH VTB 55 » immédiats, à court et à moyen terme. Il attend également un suivi-évaluation au moins deux fois par an.

Aussi, dans la mesure où la Présidence de l’OPAC doit être en cohérence avec les attentes du Conseil général, il me semble logique et souhaitable que le conseiller général en charge du logement dans l’assemblée départementale actuelle présente sa candidature à la présidence de l’OPAC.

Repost 0
29 juin 2004 2 29 /06 /juin /2004 22:44

Vœu déposé par Roland CORRIER - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004

Création de foyers occupationnels

Exposé : Lors de l’Assemblée générale de l’ADAPEIM à Vassincourt le 19 juin 2004, le Président de l’association a exposé le besoin de créer des foyers occupationnels à l’intention des adultes qui ne peuvent plus occuper des postes de travail dans ce type d’établissement.

80 adultes pourraient être concernés.......

Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Divers non classés
commenter cet article
29 juin 2004 2 29 /06 /juin /2004 22:42

Vœu déposé par Roland CORRIER - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004

Création de lits pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

Exposé : Dans le cadre du schéma gérontologique de la Meuse, le projet de création de 3 établissements de 25 lits sur le Département apparaît dès aujourd’hui insuffisant.....


Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Divers non classés
commenter cet article
29 juin 2004 2 29 /06 /juin /2004 22:36

Question orale déposée par Roland CORRIER - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004 suite à l’installation du nouveau Conseil d’Administration de l’OPAC

Désignation du candidat à la présidence de l’OPAC de la Meuse


Le conseil de l'administration de l'OPAC a reconstitué son bureau le 28 juin dernier et je constate qu'aucun conseiller général en exercice n’est dans le bureau.....

Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coups de coeur
commenter cet article
29 juin 2004 2 29 /06 /juin /2004 22:22

Vœu déposé par Roland CORRIER  - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004

Liaisons routières - transports inter-urbains Meuse / Meurthe et Moselle

Exposé : Au vu des documents suivants :

1. Le vœu déposé par notre collègue André JANNOT, Conseiller général du canton de Void - Vacon le 18 juin 2001,
2. Le courrier adressé par le Président du Conseil général de Meurthe et Moselle Michel DINET.....


Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Divers non classés
commenter cet article
29 juin 2004 2 29 /06 /juin /2004 22:08

Vœu déposé par Roland CORRIER  - Séance plénière du Conseil général de la Meuse du 30 juin 2004

Plan routier Meusien et contournement de Dun sur Meuse

Exposé : Interpellé comme tous mes collègues élus au Conseil général par Monsieur Georges MICHEL, Président de l’Association pour le contournement de Dun sur Meuse,

Voir la suite du document

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Divers non classés
commenter cet article
27 mars 2004 6 27 /03 /mars /2004 23:00

Résultats du 2ème tour du dimanche 28 mars 2004




Nombre % inscrits
  Inscrits 8 009 100,00%
  Abstention 2 538 31,69%
  Votants 5 471 68,31%

Nombre % votants
  Blancs Nuls 262 4,79%
  Exprimés 5 209 95,21%

 

Nuance Voix % exprimés élu/battu
  M. ROLAND CORRIER SOC 2 818 54,10% élu

  M. Bertrand PANCHER UMP 2 391 45,90% battu


Rappel des résultats du 1er tour du dimanche 21 mars 2004



Nuance Voix % exprimés élu/battu
  M. GERALD BILDE FN 684 14,38% battu  
  M. ROLAND CORRIER SOC 1 656 34,80% ballotage
  M. DIDIER AYNES VEC 368 7,73% battu
  M. Bertrand PANCHER UMP 1 809 38,02% ballottage
  M. DANIEL HORMAZ EXG 241 5,07% battu
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
29 janvier 2004 4 29 /01 /janvier /2004 22:01

retrouvé dans l'Est Républicain du 17 octobre 2002 qui relatait les débats de la Codecom

Camping à Venise ?

Où va t'on planter la tente ? La question n'est pas du tout anodine. Etant acquis que le campig de Bar-le-Duc au château de Marbeaumont ne remplit plus son office, le coeur de l'assemblée balance désormais, entre Venise et Combles. Une étude à 50.000 € avait déjà été votée pour déterminer de quel avenir touristique on peut rêver autour du terrain de golf à Combles (village vacances ? hôtel ? piscines ? camping ?, etc.).

Mais il se pourrait que caravanes et guitounes en particulier aillent s'installer plutôt/également à Venise. Une parcelle de 2,5 hectares est à vendre à côté de l'étang, le site semble attractif, si ce n'est que la route qui le borde d'un peu trop près et que l'accès n'y est pas aisé. A voir donc. >Pour ce deuxième volet de l'étude, 30.000 € supplémentaires ont donc été dégagés hier.

NB : ce projet n'a pas vu le jour

 

====================================

retrouvé dans l'Est Républicain du 29 janvier 2004 qui relatait les débats de la Codecom

Camping de luxe à Longeville

Dans le même temps, le projet longtemps repoussé de création d'un nouveau terrain de camping devrait enfin voir le jour. Après avoir écarté les sites de Venise et de Combles, les élus ont finalement opté pour celui de Longeville. Plus qu'un simple camping, il s'agira d'une base de loisirs dotée de bungalows, de mobile-homes et d'équipements de balnéothérapie. Le tout aménagé sur les bords de l'Ornain, en zone non-inondable, pour un coût de 4.746.200 €, dont 848.820€ à la charge de la Codecom.

====================================

NB : ce projet n'a pas vu le jour

 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Info ou intox
commenter cet article
12 novembre 2002 2 12 /11 /novembre /2002 18:34

Lors des élections de 2001, je n'avais pas été réélu, j'étais 7ème sur la liste et nous n'avons pu obtenir que 6 sièges.

Marie-Hélène Simon, ayant décidé de quitter Bar-le-Duc, a démissionné de son siège de conseillère municipale. C'est ainsi que le 12 novembre 2002, j'ai été appelé à la remplacer.

Je retrouvais ainsi ma place au Conseil municipal. A cette occasion, j'ai fait la déclaration suivante :

"Madame le Maire,
Mes chers collègues,

La démission de Marie-Hélène pour convenance personnelle m'amène aujourd'hui à siéger à nouveau comme conseiller municipal parmi vous.

Je voudrais tout d'abord saluer l'assiduité et la qualité avec laquelle Marie-Hélène a exercé son mandat au cours de ces dix huit derniers mois, aussi bien pendant les réunions du Conseil Municipal que lors des représentations extérieures.

De mon côté, au cours de ces dix huit mois, je n'ai pas manqué de me tenir au courant du fonctionnement du Conseil notamment en participant aux réunions préparatoires du Conseil municipal avec mes collègues de la minorité.

Ainsi que Nelly Jaquet a eu l'occasion de le dire, je m'emploierai avec mes collègues, à participer de manière constructive aux débats du Conseil municipal et je prendrai le temps pour disposer des informations nécessaires à une réflexion approfondie des dossiers à l'ordre du jour.

Pour moi, être membre du Conseil municipal, c'est répondre le mieux possible aux besoins légitimes de nos concitoyens en prenant plus particulièrement en compte ceux qui rencontrent le plus de difficulté dans leur vie quotidienne, leur travail, leur logement, leur santé, leurs études, leurs loisirs, ...

Pour moi, être membre du Conseil municipal, c'est aussi participer au développement de notre ville, de notre nouvelle communauté de communes, de notre département avec pour principal objectif de mieux y vivre. Je pense notamment au soutien à l'emploi, à l'amélioration des transports et au maintien de la qualité de notre environnement.

Je suis membre du Conseil municipal, certes, mais dans la minorité. Cela ne signifie pour autant que je serai systématiquement en opposition. Ce sera parfois le cas quand nous aurons une vision divergente sur tel ou tel sujet ou sur une priorité que nous ne partagerons pas. Par contre, bien évidemment je voterai avec la majorité lorsque je serai en accord avec la délibération présentée.

Mais dans tous les cas, mon expression sera toujours respectueuse de tous, même s'ils ne partagent pas mon opinion.

Madame le Maire, dans votre courrier d'invitation pour ma première réunion sur ce nouveau mandat, vous me souhaitiez la bienvenue.

Je vous remercie donc de m'accueillir parmi vous ; pour ma part, c'est avec plaisir que je me retrouve aujourd'hui avec vous."


Bar-le-Duc, le 12 novembre 2002 - Roland Corrier

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coups de coeur
commenter cet article
14 juillet 1995 5 14 /07 /juillet /1995 09:04

retrouvé dans l'Est Républicain du 14 juillet 1995 qui relatait les débats du district de Bar-le-Duc

Gérard Abbas nouveau président du district

Le maire de Fains-Véel succède à Jean Bernard, Bertrand Pancher n'ayant pas sollicité la présidence de cette collectivité.
Bertrand Pancher l'avait annoncé, il ne chercherait pas monopoliser les pouvoirs de décision.
Ainsi, pour la première fois, le district ne sera pas présidé par le maire de Bar-le-Duc.
Lors de leur dernière réunion, en vue de constituer le bureau, à la suite des élections municipales, les représentants des sept communes ont élu à la tête de l'établissement public, Gérard Abbas le maire de Fains-Véel.
Celui-ci a obtenu quatorze voix sur quinze suffrages exprimés, Robert Martin le maire de Savonnières devant Bar n'ayant qu'une seule voix.


Petit cadeau

Les observateurs politiques verront là un cadeau offert par Bertrand Pancher, en remerciement des bons et loyaux services, lors des élections cantonales à Bar-le-Duc Nord en mars 92.
On se souvient qu'au deuxième tour, Gérard Abbas, avec plus de 17 % des voix, pouvait se maintenir, mais s'était désisté au profit de Pancher, ce qui avait grandement contribué à la victoire de ce dernier au détriment du socialiste Jacques Manière.
Le fauteuil de conseiller général s'est finalement avéré être un excellent tremplin pour briguer la mairie du chef-lieu meusien. Et le nouveau maire de Bar-le-Duc, qui n'a pas la mémoire courte, a donc renvoyé l'ascenseur à son voisin finnois, en s'effaçant pour ne revendiquer que la vice-présidence du district (élu avec 13 voix).
Les trois autres membres, qui composent le bureau, sont MM. Pluvinage (Bar-le-Duc), Poette (Behonne) et Wéber (Longeville).


L'intercommunalité d'abord

Enfin, ont été désignés à la commission des adjudications, MM. Pancher (vice-président), Dostert (B.L.D.), Dolizy (B.L.D), Thirion (Combles) et Wéber.
A l'issue du scrutin, Bertrand Pancher et Gérard Abbas se sont félicités du nouvel état d'esprit qui règne au district, et qui devrait «favoriser l'intercommunalité, et pourquoi pas l'élargissement du district à d'autres».
Outre le fonctionnement du centre de secours (son plus gros budget), l'établissement public aura aussi à gérer le fonctionnement de la future station d'épuration, alors que la récente convention de transport TUB entre Bar et Fains pourrait bien donner quelques idées aux autres communes du district.

Gérard BONNEAU
 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
24 février 1989 5 24 /02 /février /1989 01:06

Moment d'émotion en regardant cette vidéo diffusée par l'INA

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Vu pour vous
commenter cet article
2 juillet 1976 5 02 /07 /juillet /1976 00:23

Avec l'INA : redécouverte de la "La Potée", le folk-club de Bar-le-Duc enregistré le 02 juillet 1976

 

Voir les photos extraites du film

Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Bar-le-Duc : "La Potée", le folk-club en 1976
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coups de coeur
commenter cet article
14 mai 1974 2 14 /05 /mai /1974 01:10

François Mitterrand, candidat de la gauche était à Bar-le-Duc le 14 mai 1974 (entre les 2 tours des élections présidentielles)

 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Vu pour vous Coups de coeur
commenter cet article

Retour à l'accueil

Recherche Article