Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 19:28
  • jeudi 24 novembre 2016 à 18h à Ville de Bar-le-Duc (Cinéma Colisée)
  • jeudi 17 novembre 2016 à 20h à Montmédy (Cinéma Lux)
  • jeudi 10 novembre 2016 à 18h à Verdun (Cinéma Caroussel) 

Le Comité Départemental Olympique et Sportif de la Meuse et le Conseil Départemental de la Meuse vous invitent à la projection du film ENQUÊTE DE SPORT

AU COEUR DU SPORT, MIEUX COMPRENDRE…POUR MIEUX AGIR

  • Les entrées sont gratuites.
  • Inscription obligatoire sur le site Internet du CDOS Meuse : http://www.cdos55.fr/ 

Réalisation : Guillaume RAMON - présentation Frédéric  GONNAND

 

ENQUETE DE SPORT 2016 est parti à la découverte de trois sports, pour rencontrer ceux qui pratiquent et font vivre les disciplines sur le terrain.

 

RUGBY :

Plus d'un an de tournage au cœur du club de rugby "Centre Meuse Force 4" de Sampigny pour comprendre comment des « fous » du ballon ovale se battent pour partager leur passion et faire (sur)vivre leur club...

 

BMX :

Nous avons suivi la naissance d’un équipement sportif : la piste de BMX de Contrisson. Comment se réalise et se finance aujourd’hui un tel équipement ?

 

ESCALADE :

Comment il y a 10 ans deux amis, passionnés d’escalade et professeurs dans le même établissement à Montmédy, ont réussi, avec l’aide des collectivités, à aménager un mur d’escalade au sein de leur collège.

 

RENCONTRES :

Nous avons rencontré en exclusivité le président de la Fédération Française de Rugby, Pierre Camou, pour discuter avec lui des problématiques des « petits » clubs.... et sommes allés à Strasbourg nous entretenir avec Jean-Paul Omeyer, Président de la Commission Sportive de la nouvelle grande région «GRAND EST» pour comprendre la nouvelle politique sportive.

 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité sportive
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 22:24

Toute la journée du mardi 22 novembre 2016, un cabinet spécialisé ira à la rencontre d’un maximum de personnes dans les rues et les établissements de Bar-le-Duc

  • voir l'affichette ci-dessous

La journée se terminera par une rencontre citoyenne ouverte à tous, au centre social de la Côte Sainte Catherine, à partir de 18 h.

 

C’est non seulement la ville-centre, mais toute l’Agglomération qui est concernée : 

Barisien(ne) ou non, vous pouvez participer activement en moins de 5 minutes,

 

Repost 0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 20:25

Alimenterre, festival de films documentaires http://www.festival-alimenterre.org/

dans le cadre de la Semaine de la Solidarité 2016

mardi 22 novembre 2016 à Bar-le-Duc (amphi de l'EPL Agro) à 20 h

Projection du film « La guerre des graines » sur la résistance paysanne à l'accaparement des semences par les multinationales (Semaine de la Solidarité).

Premier maillon de notre alimentation, les graines sont aujourd'hui contrôlées par une poignée de multinationales.

De l'Inde à Bruxelles en passant par les campagnes françaises et la Norvège, enquête sur l'accaparement de ces semences qui menace plus d'un milliard d'agriculteurs.

Petit à petit, la résistance paysanne s'organise.

 

jeudi 17 novembre 2016 à Bar-le-Duc (amphi de l'EPL Agro) à 20 h

Projection du film « Manger c'est pas sorcier » qui promeut une alimentation locale, saine et équilibrée pour tous (Semaine de la Solidarité). 

Au Togo et au Bénin, les agriculteurs sont les premières victimes de la faim, à contre-courant de l'exode rural, une nouvelle génération de cultivateurs met en oeuvre des alternatives pour valoriser le savoir-faire traditionnel et les innovations. 

Elle promeut une alimentation locale saine et équilibrée pour tous.

 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Solidarité Environnement
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:51

EHPAD en Centre Ville - Publié le 20 mai 2016 par Promeuse

La personne âgée est davantage demandeuse de contacts sociaux que de pleine nature. Aller dans les commerces seule ou accompagnée, les cafés, au marché, participer aux manifestations publiques ou voir la vie de la Cité est beaucoup plus facile en Ville Basse qu'à la Côte Sainte Catherine.

 

 

 

Repost 0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:51

C’est non seulement la ville-centre, mais toute l’Agglomération qui est concernée

Barisien(ne) ou non, vous pouvez participer activement en moins de 5 minutes,

  • en partageant votre avis
  • et en faisant des suggestions grâce au questionnaire ci-dessous.

 

 

Repost 0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:51

A Bar-le-Duc, Monsieur Pancher (élu Maire en mars 2014) a décidé dès l'été 2014, d'abandonner le projet de construction de la maison de retraite (EHPAD) en proximité du foyer logement dans le "quartier St Jean".

Et pourtant, c'est un projet qu'il soutenait en 2007 (voir l'article sur mon blog), confirmé alors par Madame Huraut (maire de Bar-le-Duc de 2001 à 2008), puis par Madame Jaquet (maire de Bar-le-Duc de 2008 à 2014) avec un dossier validé par la Communauté d'agglomération et le CIAS.

 

Il y avait une logique : faire résider les personnes âgées en Centre-Ville

Mais en 2014, le Maire change d'avis !!! C'est ainsi qu'il décide de construire l'EHPAD à la Sapinière, c'est à dire loin du Centre ville.

Entre autres arguments, il estime que ces deux types d'établissement (foyer logement et EHPAD) sont de nature très différente et qu'aucune économie ne pourrait être faite du fait de cette proximité et que les résidents de la maison de retraite (et les personnes qui leur rendent visite) ne sont pas/plus intéressés et concernés par une vie sociale en Centre ville (voire en ville) !!!

D'ailleurs, cet éloignement du Centre ville n'est pas une difficulté, il suffit de prendre les transports en commun !!!

Et pourtant, différents organismes et administrations (tels que l'ARS ou l'ANESM) recommandent de créer les établissements de manière à faire participer à la vie locale tous les résidents d’un Ehpad, quels que soient leur état de santé et leurs possibilités d’expression, de compréhension et de communication.

Voir ci-dessous quelques extraits de ces recommandations

"L’EHPAD participe à la vie locale de la collectivité.  
 
Les résidents sont souvent peu mobiles, il est donc impératif que l’EHPAD soit localisé le plus près possible du centre bourg afin de le rendre accessible aux services et commerces et, que les visiteurs des résidents puissent aussi bénéficier de cette offre de service. 
Il conviendra donc de trouver une localisation qui permette de répondre à ce besoin de proximité mais aussi aux contraintes en termes d’accessibilité par les transports en commun,   de livraison, de stationnement des salariés et des visiteurs.  
Le foncier proposé devra avoir une superficie suffisante pour y aménager des espaces extérieurs de qualité à l’usage de ses occupants mais pouvant aussi s’ouvrir sur d’autres populations.
"

ou 

"L’objectif de la recommandation est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des résidents en leur offrant la possibilité de maintenir ou de renouer leurs relations sociales antérieures et d’en créer d’autres, tant au sein de l’établissement qu’à l’extérieur. Les résidents pourront ainsi continuer à exercer les différents rôles sociaux qu’ils souhaitent et recréer un nouveau réseau social.
On entend par vie sociale l’ensemble des relations que le résident en Ehpad est amené à avoir avec d’autres personnes.
On entend par rôle social le comportement, la conduite ou la fonction d’une personne à l’intérieur d’un groupe (famille, société). Chaque individu a plusieurs rôles sociaux qui évoluent dans le temps et se transforment.
La présente recommandation vise à fournir aux professionnels des pistes de réflexion et d’action sur les questions suivantes :

  • comment favoriser la possibilité de relations entre les résidents ? Entre les résidents et les professionnels ? Entre les professionnels et les proches ? Entre les résidents et les autres habitants ?
  • comment faciliter le maintien des relations avec les proches ? Comment aider à renouer des liens distendus si le résident le souhaite ?
  • comment faciliter l’expression du résident tant sur les modalités de son accompagnement individuel que sur la vie collective de l’établissement ?
  • respecter la citoyenneté des résidents et leur permettre de « ne pas se couper du monde » ?• comment r

Cette recommandation concerne tous les résidents d’un Ehpad, quels que soient leur état de santé et leurs possibilités d’expression, de compréhension et de communication.
Les modalités pratiques de déclinaison de ces recommandations selon les caractéristiques, en particulier cognitives, de chaque résident font partie de son projet personnalisé inclus dans le contrat de séjour.
Au niveau de la structure, le projet d’établissement, le règlement de fonctionnement, la convention tripartite permettent de poser collectivement les objectifs, les principes d’intervention et les actions à mettre en oeuvre pour le maintien et le développement de la vie sociale des résidents."

Repost 0
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 22:42

Ce samedi 19 novembre 2016, la Ludothèque ouvrait les portes de la salle Dumas de Bar-le-Duc pour accueilli les déposants de nombreux jouets

Et le dimanche, c'est la vente,...

Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Bourse aux jouets 2016 de la Ludothèque
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 21:34

Le Conseil départemental de la Meuse était réuni en session plénière (entrée libre) jeudi 17 novembre 2016 à 11 h à l'Hôtel du Département

Ordre du jour

  1. Débat d’Orientations Budgétaires 2017
  2. Contribution départementale pour le développement de la Meuse
  3. Réalisation d’une étude stratégique pour le développement du site de Madine
  4. Dispositif de Lutte contre la vacance des logements dégradés dans les centres bourgs
  5. Dispositif de Soutien à l’Amélioration Thermique des logements Communaux et/ou Intercommunaux
  6. Modification des tarifs de la régie du musée Poincaré de Sampigny en faveur des professionnels
  7. Achat d’une statue pour le musée Jeanne d’Arc de Vaucouleurs et d’un tableau d’Emile Bastien-Lepage pour le musée Jules Bastien-Lepage de Montmédy
  8. Convention CNSA - Financement poste chargé de mission Conférence des financeurs
  9. Fixation du taux départemental de la Taxe d’Aménagement
  10. Acquisitions foncières à Void-Vacon et à Savonnières-devant-Bar
  11. Détail du dispositif du nouveau schéma départemental de lecture publique
  12. Renouvellement de la convention-cadre régionale de partenariat 2014-2016 pour une animation foncière relative à la préservation des milieux naturels
  13. Redevance pour l’occupation provisoire du domaine public par les gestionnaires de réseau de transport et distribution d’électricité pour l’année 2015 et les suivantes
Conseil départemental de la Meuse - 17 novembre 2016
Repost 0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 21:52

En 1894

L’arrêté du 4 janvier 1894 définissait la durée de l’année scolaire et les périodes de vacances : six semaines en été, une semaine à Pâques et des congés le Jour de l’An et son lendemain, le lundi de Pentecôte, le lendemain de la Toussaint, le jour de la fête patronale de la commune, le jour de la fête nationale.

L’horaire scolaire hebdomadaire est de 30 heures, réparties sur 5 jours (lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi, le jeudi restant libre pour une éventuelle instruction religieuse ! ). La durée de l’année scolaire est donc de 1338 heures en 223 jours de classe.

En 1922

Les grandes vacances sont prolongées de deux semaines et la durée annuelle d’enseignement est limitée à 1260 heures sur 210 jours.

En 1938 et 1939

Sous le Front Populaire, deux semaines supplémentaires de grandes vacances, soit 1128 heures dans l’année en 188 jours. Création des vacances de Noël et grandesvacances  d’été (du 15 juillet au 30 septembre).

En 1950 et 1966

De petites diminutions de jours de classe : la durée d’enseignement est de 1080 heures par an réparties en 180 jours.

En 1969,

Le ministre de l’Education nationale Olivier Guichard abaisse l’horaire hebdomadaire à 27 heures en libérant le samedi après-midi (avec trois heures par semaine pour permettre aux maîtres de consacrer du temps au perfectionnement pédagogique.

La durée de l’année scolaire est fixée à 975 heures. La loi promulguée le 14 juillet 1989 ramène l’horaire hebdomadaire d’enseignement dans le primaire à 26 heures.

Fin septembre 2007

Le ministre de l’Education nationale annonce sa décision de supprimer les classes du samedi et de réduire la semaine à 24 heures pour les élèves (quatre jours de 6 heures), les enseignants gardant un service prévu de 27 heures.

Ainsi, en un peu plus d’un siècle, la durée obligatoire annuelle de présence en classe des élèves de l’école primaire est passée de 1338 heures à environ 850 heures.  Xavier Darcos rappelait que nous restions avec un horaire annuel parmi les plus élevés d’Europe. Sans doute. Mais c’était faire l’impasse sur une question très importante lorsqu’on prend en compte les travaux des spécialistes des rythmes scolaires, à savoir que notre journée scolaire est trop longue

Dans nombre d’autres pays, le nombre de jours de classe (moins longs) est aussi heureusement plus élevé (188 en Finlande, 190 en Grande-Bretagne, 200 en Italie et au Danemark, 210 au Japon contre…140 désormais en France).

 

www.cahiers-pedagogiques.com/

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans scolaire
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 21:44

Il y a bien une REP (Responsabilité Elargie du Producteur) qui est en place pour les meubles.

Une écotaxe est ainsi appliquée pour l’achat d’un meuble et le metteur sur le marché est tenu d’assurer la récupération ou l’échange en 1 pour 1, comme pour les déchets électriques.

 

Voici le lien vers le texte de loi :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Dechets-d-ameublement.html

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Environnement
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 22:16

relevé dans CFDT Magazine N° 428 - novembre 2016

Le chiffre 520 000

Pour les quatre critères de pénibilité déjà en vigueur, 520000 salariés ont déjà cumulé des points sur leur compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) au titre de leur exposition en 2015.

Dès 2017, la prise en compte des dix critères pourrait ainsi conduire 1,3 million de salariés à bénéficier du dispositif.

Obtenu par la CFDT, le C3P permet aux salariés du privé exposés à au moins un des facteurs identifiés comme pénibles de cumuler des points afin de partir plus tôt en retraite, se former ou travailler à temps partiel.

Une mesure de justice sociale pour les salariés qui voient leur état de santé et leur espérance de vie altérés par les conditions physiques dans lesquelles ils exercent leur activité professionnelle.
 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 15:08
d'après la page Facebook de la Ville de Bar-le-Duc
Soyons acteurs d'un monde meilleur !
 
Samedi 12 novembre 2016 à Bar-le-Duc (bd de la Rochelle) de 14 h à 17 h : lancement de la semaine de la solidarité internationale .
Ce sont pas moins de 11 associations ou mouvements qui réaliseront une solisphère sur le boulevard de la Rochelle !
Le slogan de la campagne 2016 est "Soyons acteurs d'un monde meilleur".
Pour compléter la sensibilisation du public, un mur de paroles sera mis en place le long du Boulevard, sur le thème : "Vivre ensemble".

 

 
 
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Solidarité Actualité
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 17:02

samedi 5, dimanche 6 & vendredi 11 novembre 2016 à Resson (foyer rural "les Eclaireurs" - Grande Rue)  de 14 h à 18 h

  • exposition Centenaire de Verdun "hommage aux anciens combattants, blessés ou morts pour la France"
    • évocation de la vie des Poilus à l'arrière du Front,
    • les relations avec les habitants,
    • les correspondances,
    • les réfugiés,
    • le travail des femmes au village
  • L'exposition sera agrémentée de matériels divers et de costumes d'époque
  • entrée libre

Resson : exposition centenaire de Verdun
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 16:58

Mardi 8 novembre 2016 à Bar-le-Duc (salle des fêtes) à 20 h 30, le collectif sud meusien reçoit une troupe de théâtre : 'les Aperçus', dans le cadre de la solidarité internationale.

La pièce présentée est intitulée: "made in Colombia'.

Le spectacle donne à voir la rencontre entre deux cultures, aborde l’avenir des paysans d’ici et d’ailleurs, pose la question de la transmission au sein de la famille, rend hommage aux anciens et à la Terre.

Des situations incongrues, un ton tantôt drôle, tantôt émouvant, un décor inattendu et étonnamment mobile !

Andréa, colombienne, vive et curieuse, se retrouve clandestinement dans la ferme de Dédé et Edith, agriculteurs. Venue prendre modèle sur l’agriculture française, à chaque instant de son séjour dans la ferme, elle questionne Edith et Dédé, mais aussi Romain, leur fils qui aurait aimé reprendre la ferme, le Grand-Père à qui l’on ne demande plus rien mais qui a encore des choses à dire!

Au fil de la rencontre, les rapports entre Andréa et chaque membre de la famille évoluent: chacun se révèle, écoute l’autre et change son regard, ses représentations sur ce qui lui est étranger…

  • écrit par Anne Boyé Tuzat 
  • mise en scène par Hélène Merlin
  • interprété par 5 acteurs

voir la page Facebook

Solidarité internationale : pièce de théâtre "Made in Colombia"
Solidarité internationale : pièce de théâtre "Made in Colombia"
Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Actualité Solidarité
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 14:49

Vous n'êtes pas satisfait de votre moteur de recherche actuel (je ne citerai pas de nom !!!) ?

Alors essayez Lilo

Lilo, le moteur de recherche qui finance des projets sociaux

Lilo : bien plus qu'un moteur de recherche, Lilo est un moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux avec l'argent de la publicité et protège la vie privée.

 

 

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Coups de coeur Environnement
commenter cet article

Retour à l'accueil

Recherche Article