Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 19:58

Dans le cadre national "La Semaine bleue", les ILCG du Barrois, de Bar-le-Duc et des environs et le Groupe Relais de Ligny en Barrois (ILCG = Instances Locales de Coordination Gérontologique) organisent une après-midi d'information :

mardi 03 octobre de 13 h 30 à 18 h 30

à Tronville (salle des fêtes)

sur le thème "activités physiques adaptées" à destination des personnes de 60 ans & plus.

 

Cette initiative s'inscrit dans un cadre national destiné à promouvoir les bienfaits d'une activité physique à tout âge ainsi que ses bénéfices sur le plan social et relationnel.

======================================================

Du 02 au 08 octobre 2017 : « Â tout âge faire société », avec "La Semaine Bleue"


"Faire société, c'est participer pleinement à la vie sociale de son territoire de résidence et contribuer ainsi à l'édification d'une société plus inclusive.

La Semaine Bleue est un moment privilégié de la vie associative qui invite le grand public à prendre conscience du rôle social primordial des aînés dans notre société.

Les manifestations, les événements et les actions qui seront impulsés à cette occasion permettront de témoigner de la capacité des personnes âgées à faire société.

Ils confirmeront l'urgence à replacer le lien social entre les générations que nous voulons promouvoir sous l'égide de la fraternité, ce troisième terme un peu délaissé de notre devise républicaine. Vous pouvez retrouver tous les événements et manifestations sur la cartographie dynamique du site : www.semaine-bleue.org

Comme chaque année, un concours récompensera les meilleures actions organisées à l'échelon d'un département, d'un canton, d'une commune, d'un établissement,"

Relevé sur Fil Bleu - N° 246 - septembre - octobre 2017
 

Les ILCG du Barrois et de Bar-le-Duc et des environs et le Groupe Relais de Ligny en Barrois participent à la Semaine Bleue
Les ILCG du Barrois et de Bar-le-Duc et des environs et le Groupe Relais de Ligny en Barrois participent à la Semaine Bleue

Les ILCG du Barrois et de Bar-le-Duc et des environs et le Groupe Relais de Ligny en Barrois participent à la Semaine Bleue

Repost 0
publié par Roland Corrier - dans Solidarité Santé Actualité
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 10:54

Le nouveauu Président de la République vient de nommer une "conseillère agriculture". Il s'agit d'Audrey Bourolleau, ex-déléguée générale de "Vin et Société", une instance de lobbying du vin.

Le Parisien du 27 mai 2017 et l'Est Républicain du 28 mai 2017 relevaient : 

"À l'Élysée, on fait remarquer qu'Audrey Bourolleau « rejoint le cabinet d'Emmanuel Macron en tant que conseillère en charge des questions d'agriculture et de développement durable, et non pas de santé ».

    Le Parisien du 27 mai 2017 précisait :

    " Les associations et experts rappellent pour leur part que les coûts pour la société de la consommation excessive d'alcool, "deuxième cause de mortalité évitable après le tabac", sont "considérables".
    "La taxation sur les alcools, qui rapporte environ 3,2 milliards d'euros par an, ne représente que 37% des soins (7,7 milliards)", indiquent-ils notamment.
    Ils soulignent également qu'en 2016 la Cour des comptes avait relevé que la filière vin entretenait "la confusion en finançant ses propres études pour attester de la non-dangerosité de l'alcool consommé avec modération".
    Ils critiquent aussi la présence au Parlement de l'Association nationale des élus de la vigne et du vin (Anev) et des groupes Viticulture, vigne et vin et Filière brassicole."

    Cette hypocrisie du Président Macron est dans la continuité du Ministre Macron en juin 2015. voir le lien "assouplissement de la Loi Evin" 

    "..... La Pub sur l'alcool : l'atteinte à la santé publique. La loi Macron assouplit les dispositions de la loi Evin sur la publicité pour l’alcool. Selon les termes de la loi, ne seront pas considérés comme une publicité "les contenus (…) relatifs à une région de production (…), à un terroir ou à un savoir-faire (…) liés à une boisson alcoolique disposant d’une identification de la qualité ou de l’origine.....".

    Les décès prématurés liés à l’alcool sont estimés à 49.000 par an, mais visiblement le Président Macron n'en a cure !!!

    Le Président Macron et sa conseillère agricultureLe Président Macron et sa conseillère agriculture
    Repost 0
    publié par Roland Corrier - dans Santé Coup de gueule
    commenter cet article
    21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 22:21

    Relevé le 21  février 2017 sur http://www.maire-info.com/

     

    La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a annoncé la semaine dernière qu’entre 2014 et 2015, l’usage des pesticides avait reculé de 14 % dans les zones non agricoles. C’est en partie le résultat de l’anticipation, par les collectivités, de l’interdiction d’usage des pesticides entrée en vigueur en janvier dernier.

    La ministre a également annoncé le lancement d’une nouvelle campagne par la nouvelle Agence française pour la biodiversité, intitulée : « Zéro pesticide, c’est mille fois mieux pour ma santé et pour notre planète ».

    Parmi les annonces faites par la ministre, l’une des plus importantes est le « rétablissement » de l’arrêté ministériel sur l’épandage de produits phytosanitaires annulé par le Conseil d’État en juillet dernier.

    Cette décision devrait être fort peu appréciée des représentants des agriculteurs, qui avaient attaqué l’arrêté et obtenu son annulation par le Conseil d’État.

    Repost 0
    publié par Roland Corrier - dans Environnement Santé Actualité
    commenter cet article
    10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 19:19

    Vendredi 10 février 2017, l'école de Longeville proposait une marche nocturne de 4 et 8 km afin de récolter des fonds pour financer leur voyage au printemps à Strasbourg,  

    L'école de Longeville avait sollicité les Trotte-Voyottes pour la mise en place et l'encadrement d'une rando nocturne.

    • tarif participation : 3€ - ouverte à tout public
    • RDV à 19 h 30 devant l'église de Resson
    • Soupe à l'oignon offerte dans une salle chauffée de Resson à l'issue de la rando

    -------------------------------------------------------------------

    relevé dans le journal d'information de la commune de Resson

    Le  vendredi  11  février  au  soir,  309  marcheurs  se sont  réunis  à  Resson pour une randonnée  nocturne organisée  par  les  institutrices  de CP et CE2 de l’école François Laux.

    A l’aide de l’association « les  trottes voyottes »  2  parcours  ont  été  proposés (8km  et 4km)  et se  sont  déroulés  dans  une  ambiance  conviviale  tout autour  du  village. A la  fin  de  leur  parcours,  les randonneurs  se  sont  vus  proposer  gratuitement une soupe à l’oignon à la salle des fêtes du village. 

     

    Les inscriptions à la marcheLes inscriptions à la marcheLes inscriptions à la marche
    Les inscriptions à la marche

    Les inscriptions à la marche

    Rassemblement avant le départRassemblement avant le départRassemblement avant le départ
    Rassemblement avant le départRassemblement avant le départRassemblement avant le départ
    Rassemblement avant le départRassemblement avant le départ

    Rassemblement avant le départ

    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour
    La soupe à l'oignon au retour

    La soupe à l'oignon au retour

    Repost 0
    10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 16:20

    Relevé sur le site internet NotreTemps.com

    par Isabelle Duranton le

    La liste noire des 91 médicaments déclarés dangereux
    La revue médicale "Prescrire" publie sa liste annuelle de médicaments jugés "plus dangereux qu'utiles" dont certains aux "effets indésirables graves". Revue de détail.
     
    Repost 0
    publié par Roland Corrier - dans Coup de gueule Santé
    commenter cet article
    2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 17:51

    relevé sur le site internet Maire-Info.com

    Les ventes de pesticides aux agriculteurs ont reculé de 2,7 % en France entre 2014 et 2015, première baisse depuis le lancement d'un plan gouvernemental en 2008 visant à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires, a annoncé lundi le ministre de l'Agriculture.

    Cette « inversion de la courbe » est « un point que l'on veut poursuivre et conforter », a indiqué Stéphane Le Foll lors d'une conférence de presse.

     

    Repost 0
    publié par Roland Corrier - dans Santé Environnement Actualité
    commenter cet article
    4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 18:06

    Le Maire de Bar-le-Duc (& Président de la Communauté d'agglomération) a décidé en juin 2014 la construction d'une maison de retraite (EHPAD) sur le site de la Sapinière à la Côte Ste Catherine.

    Un collectif contre la construction de la maison de retraite sur le site de la Sapinière (mais soutenant cette construction en centre ville) s'est constitué.

    Le Maire a mis en place un comité consultatif appelé à accompagner la réflexion (mais dans la perspective de la construction à la Sapinière !!!)

    • et il a mis un questionnaire en ligne sur internet  (NB : à ce jour -1er décembre 2016-, et ce depuis quelque temps, il ne l'est plus !)

    C’est non seulement la ville-centre, mais toute l’Agglomération qui est concernée : 

    Barisien(ne) ou non, vous pouvez participer activement en moins de 5 minutes,

     

    Repost 0
    22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 22:24

    Toute la journée du mardi 22 novembre 2016, un cabinet spécialisé ira à la rencontre d’un maximum de personnes dans les rues et les établissements de Bar-le-Duc

    • voir l'affichette ci-dessous

    La journée se terminera par une rencontre citoyenne ouverte à tous, au centre social de la Côte Sainte Catherine, à partir de 18 h.

     

    C’est non seulement la ville-centre, mais toute l’Agglomération qui est concernée : 

    Barisien(ne) ou non, vous pouvez participer activement en moins de 5 minutes,

     

    Repost 0
    21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:51

    C’est non seulement la ville-centre, mais toute l’Agglomération qui est concernée

    Barisien(ne) ou non, vous pouvez participer activement en moins de 5 minutes,

    • en partageant votre avis
    • et en faisant des suggestions grâce au questionnaire ci-dessous.

     

     

    Repost 0
    21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:51

    A Bar-le-Duc, Monsieur Pancher (élu Maire en mars 2014) a décidé dès l'été 2014, d'abandonner le projet de construction de la maison de retraite (EHPAD) en proximité du foyer logement dans le "quartier St Jean".

    Et pourtant, c'est un projet qu'il soutenait en 2007 (voir l'article sur mon blog), confirmé alors par Madame Huraut (maire de Bar-le-Duc de 2001 à 2008), puis par Madame Jaquet (maire de Bar-le-Duc de 2008 à 2014) avec un dossier validé par la Communauté d'agglomération et le CIAS.

     

    Il y avait une logique : faire résider les personnes âgées en Centre-Ville

    Mais en 2014, le Maire change d'avis !!! C'est ainsi qu'il décide de construire l'EHPAD à la Sapinière, c'est à dire loin du Centre ville.

    Entre autres arguments, il estime que ces deux types d'établissement (foyer logement et EHPAD) sont de nature très différente et qu'aucune économie ne pourrait être faite du fait de cette proximité et que les résidents de la maison de retraite (et les personnes qui leur rendent visite) ne sont pas/plus intéressés et concernés par une vie sociale en Centre ville (voire en ville) !!!

    D'ailleurs, cet éloignement du Centre ville n'est pas une difficulté, il suffit de prendre les transports en commun !!!

    Et pourtant, différents organismes et administrations (tels que l'ARS ou l'ANESM) recommandent de créer les établissements de manière à faire participer à la vie locale tous les résidents d’un Ehpad, quels que soient leur état de santé et leurs possibilités d’expression, de compréhension et de communication.

    Voir ci-dessous quelques extraits de ces recommandations

    "L’EHPAD participe à la vie locale de la collectivité.  
     
    Les résidents sont souvent peu mobiles, il est donc impératif que l’EHPAD soit localisé le plus près possible du centre bourg afin de le rendre accessible aux services et commerces et, que les visiteurs des résidents puissent aussi bénéficier de cette offre de service. 
    Il conviendra donc de trouver une localisation qui permette de répondre à ce besoin de proximité mais aussi aux contraintes en termes d’accessibilité par les transports en commun,   de livraison, de stationnement des salariés et des visiteurs.  
    Le foncier proposé devra avoir une superficie suffisante pour y aménager des espaces extérieurs de qualité à l’usage de ses occupants mais pouvant aussi s’ouvrir sur d’autres populations.
    "

    ou 

    "L’objectif de la recommandation est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des résidents en leur offrant la possibilité de maintenir ou de renouer leurs relations sociales antérieures et d’en créer d’autres, tant au sein de l’établissement qu’à l’extérieur. Les résidents pourront ainsi continuer à exercer les différents rôles sociaux qu’ils souhaitent et recréer un nouveau réseau social.
    On entend par vie sociale l’ensemble des relations que le résident en Ehpad est amené à avoir avec d’autres personnes.
    On entend par rôle social le comportement, la conduite ou la fonction d’une personne à l’intérieur d’un groupe (famille, société). Chaque individu a plusieurs rôles sociaux qui évoluent dans le temps et se transforment.
    La présente recommandation vise à fournir aux professionnels des pistes de réflexion et d’action sur les questions suivantes :

    • comment favoriser la possibilité de relations entre les résidents ? Entre les résidents et les professionnels ? Entre les professionnels et les proches ? Entre les résidents et les autres habitants ?
    • comment faciliter le maintien des relations avec les proches ? Comment aider à renouer des liens distendus si le résident le souhaite ?
    • comment faciliter l’expression du résident tant sur les modalités de son accompagnement individuel que sur la vie collective de l’établissement ?
    • respecter la citoyenneté des résidents et leur permettre de « ne pas se couper du monde » ?• comment r

    Cette recommandation concerne tous les résidents d’un Ehpad, quels que soient leur état de santé et leurs possibilités d’expression, de compréhension et de communication.
    Les modalités pratiques de déclinaison de ces recommandations selon les caractéristiques, en particulier cognitives, de chaque résident font partie de son projet personnalisé inclus dans le contrat de séjour.
    Au niveau de la structure, le projet d’établissement, le règlement de fonctionnement, la convention tripartite permettent de poser collectivement les objectifs, les principes d’intervention et les actions à mettre en oeuvre pour le maintien et le développement de la vie sociale des résidents."

    Repost 0
    24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 14:02

    relevé sur le site internet Science et Avenir

    Des chercheurs français ont déterminé si l'information simplifiée sur la qualité nutritionnelle, prévue par la loi de santé, s'avèrerait réellement utile pour les consommateurs.

    La loi Santé prévoit un système pour faciliter l'information et le choix des consommateurs, mais au final, le système retenu dépendra d'un décret, d'où des controverses entre l'industrie agroalimentaire et les acteurs de la santé publique. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) s'est prononcé dans un avis rendu public lundi 24 août 2015 en faveur d'un étiquetage nutritionnel fonctionnant par un code de cinq couleurs, appelé le système 5-C (voir encadré ci-dessous). Il a le mérite d'être "simple", d'"attirer l'attention du consommateur" et de lui "permettre de classer les aliments selon leur qualité nutritionnelle", affirme le HCSP. Mais ce nouvel étiquetage nutritionnel rencontre des résistances dans le milieu industriel et de la grande distribution, chacun proposant sa propre méthode. Alors, est-ce que le système 5-C est le plus efficace pour choisir parmi les aliments industriels les plus bénéfiques sur la santé ? C'est ce qu'a déterminé une équipe de chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dirigée par Serge Hercberg. À quelques mois d'intervalle, en août 2015, ils ont publié dans la revue Nutrients une étude incluant 14.230 personnes et en décembre dans l'American Journal of Preventive Medicine (AJPM), une deuxième incluant près de 12.000 personnes

    =========================================

    relevé sur le site internet http://www.sfsp.fr/petitions/petition.php?cid=7​

    Pour un étiquetage nutritionnel simple, intuitif et compréhensible par tous sur la face avant des emballages des aliments

    En mai 2014, un collectif de sociétés savantes, des associations de professionnels de santé et de la nutrition, d’acteurs de terrain, de consommateurs et de patients se sont associés pour lancer une grande pétition citoyenne pour que soit mis en place un étiquetage nutritionnel simple, intuitif et compréhensible par tous sur la face avant des emballages des aliments. Il s’agissait de : Société française de santé publique (SFSP), Société française de pédiatrie (SFP) , Société française de nutrition (SFN), Société francophone nutrition clinique et métabolisme (SFNEP), Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN), Fédération française de cardiologie (FFC), UFC - Que Choisir, Association CLCV : Consommation, Logement et Cadre de Vie, Collectif interassociatif sur la santé (CISS), Fédération française des diabétiques (AFD), Collectif interassociatif sur la santé (CISS), Fédération française des diabétiques (AFD)

    ----------------------------------------------------------------------------

    • J'ai signé la pétition sur change.org
    Une pétition pour des étiquettes alimentaires plus lisibles
    Repost 0
    publié par Roland Corrier - dans Actualité Santé
    commenter cet article
    23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 21:04

    dimanche 23 octobre 2016 en matinée à Bar-le-Duc (Espace Gambetta & rue Gambetta) : visite à la course chronométrée - 3ème édition de "Octobre Rose" dans le cadre de la campagne contre le Cancer du Sein organisée par l'AMPM en partenariat avec l'ASPTT Bar-le-Duc (boucle de 1,8 km à faire de 1 à 5 fois).

    Tous les concurrents hommes et femmes courent avec le tee-shirt rose. 

    "Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016"Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016"Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016
    "Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016"Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016"Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016
    "Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016"Octobre Rose" avec l'ASPTT 2016
    Repost 0
    8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 21:33

    Samedi 08 octobre 2016 à Bar-le-Duc (square Champion) à 14 h : départ de la "Marche d'Octobre Rose"

    Marche d'Octobre Rose 2016Marche d'Octobre Rose 2016Marche d'Octobre Rose 2016
    Marche d'Octobre Rose 2016Marche d'Octobre Rose 2016Marche d'Octobre Rose 2016
    Marche d'Octobre Rose 2016Marche d'Octobre Rose 2016Marche d'Octobre Rose 2016
    Jeanne d'Arc participait également à la Marche d'Octobre Rose

    Jeanne d'Arc participait également à la Marche d'Octobre Rose

    Repost 0
    publié par Roland Corrier - dans Actualité Santé
    commenter cet article
    7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:39

    relevé sur le document "Etude de faisabilité"  du 20 février 2015

    • Le site de la Sapinière est situé dans la zone UB du Plan Local d'Urbanisme de la Ville de Bar-le-Duc
    • Les principales contraintes du P.L.U. sont :
      • Une valeur maximale pour la surface d'imperméabilisation du sol qui représente 11.650 m2 ;
      • Nombre de places de stationnement : 1 place pour 2 lits (dont 2% dédié P.M.R. - Personne à Mobilité Réduite - soit 71 places (dont 2 places P.M.R.).
    • Les principales contraintes liées au site sont : 
      • Présence d'une ligne à Haute Tension aérienne de 63.000 volts de RTE (non déplaçable) à l'entrée du site ;
        • recommandations techniques particulières de construction par rapport à la ligne Haute Tension aérienne : interdiction de constrution de plus de 7 m de haut, à 11 m de part et d'autre de la ligne H.T.
      • Présence d'une canalisation d'assainissement de gros diamètre (750) à l'entrée du site ;
      • Projet soumis à autorisation au titre de la loi sur l'eau (parcelle de plus de 20.000 m2) ;
      • Fort dénivelé : différence de 7 mètres du nord au sud de la parcelle.
    • Visibilité :
      • Le quartier étant situé en hauteur par rapport au coeur historique de Bar-le-Duc (Côte Ste Catherine), le concepteur devra être vigilant sur les aspects extérieurs de sa construction ;
      • Les jardins clos devront être protégés de la vue par rapport à la rue et aux autres bâtiments.
    Le plan (probable) ci-dessus ne tient pas compte de la contrainte de la ligne à Haute Tension. Il faudrait donc "glisser l'ensemble vers le bas". Ceci empièterait encore plus la zone de la Sapinière : c'est inacceptable !!!

    Le plan (probable) ci-dessus ne tient pas compte de la contrainte de la ligne à Haute Tension. Il faudrait donc "glisser l'ensemble vers le bas". Ceci empièterait encore plus la zone de la Sapinière : c'est inacceptable !!!

    Repost 0
    9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 10:08

    par l'Association Française des Malades de la Thyroïde
    15 € | plus 5 € de frais de port

     Cette BD relate et illustre les évènements ci-dessous:

    À 1h 23 mn et 40 secondes du matin, la fusion du cœur du réacteur N°4 de la centrale ukrainienne déclenche une explosion qui libère une énorme quantité d’éléments radioactifs dans l’atmosphère. Le nuage contaminé entame alors sa course folle dans le ciel européen. Des mesures de protection sont décrétées en urgence dans la plupart des pays, comme l’interdiction aux enfants de jouer à l’extérieur, la mise en garde contre l’exposition à la pluie, la destruction de milliers de tonnes de légumes frais, etc.


    En France, la communication gouvernementale se veut rassurante, au point d’affirmer, au mépris de la santé de la population nationale, que le nuage radioactif a épargné l’ensemble de l’Hexagone ! Ces déclarations mensongères sont hélas contredites quelques années plus tard, par une recrudescence de pathologies, notamment thyroïdiennes, sur le territoire national.
    Devant cet effroyable constat, l’Association Française des Malades de la Thyroïde s’active. Son objectif : faire connaître les conséquences sanitaires de la catastrophe, et demander devant les tribunaux des comptes à l’Etat sur son inaction

     
      
    Repost 0

    Retour à l'accueil

    Recherche Article